Comment Google révolutionne notre quotidien

Comment Google révolutionne notre quotidien

Publié le :

Jeudi 30 Octobre 2014 - 16:24

Mise à jour :

Mercredi 12 Novembre 2014 - 10:18
Si Google est principalement connue pour son moteur de recherche, l’entreprise californienne a changé notre quotidien grâce à bien d’autres concepts. Il y a quelques jours, le géant du Net a dévoilé son projet de recherche sur la pilule contre le cancer et ne compte pas s’arrêter là…
©Adress Latif/Reuters
PARTAGER :

Amandine Zirah

-A +A

Google n’en finit pas avec la technologie. Le géant américain a dévoilé, mercredi 28, son projet de recherche sur les nanotechnologies. Le projet, qui dépend de Google X Life Science, le laboratoire de l’entreprise, vise à faire circuler dans le sang des particules nanoscopiques pour diagnostiquer des maladies comme le cancer. Google espère le mettre au point d’ici une dizaine d’années.

Ce n'est pas pour demain, certes. Mais cela fait déjà plusieurs années que Google a révolutionné notre quotidien. Depuis sa création en 1998 par Larry Page et Sergueï Brin, l’entreprise, encline à l’innovation, travaille sur plusieurs projets, commercialisables dans un avenir plus ou moins proche. 

Ce que Google a déjà changé:

·        La navigation, avec Google Search

Google n’a pas inventé la notion de moteur de recherche: AtlaVista existait bien avant lui. Mais le géant américain s'est très vite imposé, devenant ainsi premier de sa catégorie. Google est aujourd'hui le plus utilisé et le plus puissant moteur de recherche au monde. Disponible dans 35 pays, Google propose son interface en plus de 150 langues. Depuis la dernière édition 2014, Le Petit Larousse a même adopté le mot "googliser".

 

·        La cartographie, avec Google Earth

Google a changé la vision de voir le monde grâce au logiciel Google Earth. Lancé en 2005, cet outil sert à voyager ou à se repérer tout en restant devant son ordinateur. Un globe virtuel, manipulé à l’aide d’une souris ou d’un clavier, permet d’observer la Terre à partir d’une base de données d’images satellites. L’utilisateur peut explorer la planète, les galaxies de l’univers et même zoomer jusqu'aux plus petits détails. 

 

·        La perception, avec les lunettes connectées

Conçues comme complément au smartphone, les Google Glass permettent à celui qui les porte de consulter ses messages, faire une recherche sur le Web, suivre un itinéraire GPS, grâce à une commande vocale et un tout petit écran placé devant le regard. Et tout cela sans sortir son téléphone de sa poche. Connectées en permanence à Internet grâce à une connexion Bluetooth, elles peuvent aussi prendre des photos et des vidéos. Commercialisées aux Etats-Unis depuis avril dernier, elles coûtent 1.500 dollars (environ 1.000 euros).

 

Ce que Google va changer dans les cinq ans à venir:

·        La santé, avec les lentilles de contact pour diabétiques

En janvier dernier, Google a annoncé travailler sur la mise au point de lentilles de contact "intelligentes" susceptibles d’aider les personnes diabétiques à gérer leur taux de sucre. Déjà testées en clinique, les lentilles intègrent une petite puce connectée et un capteur de glucose miniaturisé. Les chercheurs étudient la possibilité d'intégrer des signaux lumineux qui préviendraient les utilisateurs quand certains seuils de glucose sont dépassés.

 

·        La messagerie, avec Inbox

La messagerie de Google "Gmail" fait peau neuve avec "Inbox", une nouvelle application pour les courriels. L’idée: aider les utilisateurs à mieux gérer leurs mails. Disponible pour le moment en version bêta (pré-version définitive) et uniquement sur invitation, l’application Inbox a été conçue pour être différente de Gmail. Une des nouvelles fonctionnalités: les contenus des messages (photos, cartes, vidéos, pièces jointes) sont mis en avant. Inbox est capable de s’adapter à la façon de travailler de chaque utilisateur grâce à différents algorithmes.

 

·        Le transport, avec la livraison par drones

Google expérimente actuellement un service de livraison par drones, projet sur lequel travaille également le géant du commerce en ligne Amazon. Ce projet, baptisée "Wing", a été couronné par plusieurs vols de drones, en août dernier, qui ont livré des bonbons, de l'eau, des médicaments et de la nourriture pour chien à deux fermiers du Queensland, en Australie. Le Britannique Astro Teller, qui dirige depuis 2010 les laboratoires de Google X, pense pouvoir d’ici deux ans commercialiser le projet.

 

Ce que Google va changer à plus long terme:

·        Le son, avec les tatouages interactifs

Google et la marque de téléphonie Motorala ont déposé une demande de brevet pour le développement d’un tatouage électromagnétique équipé d’un microphone intégré, d’un émetteur-récepteur sans fil et d’un bloc d’alimentation. Cet outil, qui serait en réalité un autocollant de longue durée, permettrait de se connecter avec un smartphone, une Smartwatch ou des Google Glass. L’appareil servirait aussi à dialoguer avec plus d’aisance dans les endroits bruyants en captant le son de la voix directement sur le cou.

 

·         La conduite automobile, avec Google Car

La Google Car est un petit véhicule 100% électrique et autonome. Plus besoin de chauffeur. L’entreprise a dévoilé en septembre denier son premier prototype qu’il a lui-même conçu. Selon Google, le véhicule peut détecter des objets en mouvement dans un rayon de 200 mètres. Depuis septembre dernier, les voitures sans chauffeurs sont autorisées en Californie, uniquement pour des essais en conditions réelles. 

 

·        Le ciel, avec la voiture volante

La rumeur n’a pas encore été officialisée par Google mais le géant américain travaillerait sur un projet de voiture volante, en étroite collaboration avec la société Zee.Aero. Selon une image prise par Google Earth, le prototype serait équipé de 8 hélices, situées au-dessus du cockpit, qui lui permettraient de décoller, mais aussi de deux hélices à l’arrière de l’appareil pour manœuvrer.

 
Google ou le choix de l'innovation permanente.


Commentaires

-