Ecriture inclusive: Microsoft propose un correcteur orthographique dans la dernière mise à jour de Word

Ecriture inclusive: Microsoft propose un correcteur orthographique dans la dernière mise à jour de Word

Publié le :

Lundi 30 Octobre 2017 - 19:23

Mise à jour :

Lundi 30 Octobre 2017 - 19:24
La dernière mise à jour d'Office 365, l'ensemble de logiciels de base de Microsoft, propose l'écriture inclusive pour Word. Concrètement, un correcteur orthographique adapte les mots à cette forme d'écriture incluant le féminin dans des mots écrit par convention au masculin.
©Josh Edelson / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est maintenant au tour de Microsoft de s'engager, à sa manière, dans le débat sur l'écriture inclusive, ce système permettant d'insérer une alternative au féminin dans un mot écrit en principe au masculin par convention. Le géant du software pour PC a en effet mis à jour son ensemble Office 365. Et le traitement de texte Microsoft Word 2016, avec le téléchargement des nouveaux paramètres, comportera dorénavant l'écriture inclusive.

Selon le site de Microsoft, le paramètre est activé pour mettre en marche une correction automatique de l'orthographe en mode "écriture inclusive" "cible le langage genré, qui peut être perçu comme excluant, dédaigneux ou stéréotypé".

Cependant, alors que les revendications françaises sur l'écriture inclusive repose sur l'introduction du fameux "point médian" séparant la terminaison masculine et féminin (par exemple en écrivant "les traducteur.trice.s"), Microsoft opte plutôt pour des corrections à de slashs ou de parenthèses.

Et Microsoft ne s'arrête pas là. Le magazine spécialisé Canard PC Hardware explique que le géant américain propose également dans sa nouvelle correction orthographique des expressions pouvant remplacer des propos discriminants. Le magazine cite plusieurs exemples: si vous écrivez "handicapés" (ou plutôt "handicapé.e.s" en écriture inclusive), Word 2016 vous proposera de le remplacer par "personnes ayant une limitation fonctionnelle". Autre exemple, "Indiens d'Amérique" deviendrait "Amérindiens".

Signe de la volonté de Microsoft d'espérer changer les mentalités, cette fonctionnalité s'active automatiquement avec la mise à jour. Il faut paramétrer soi-même si l'on ne souhaite pas passer en mode écriture inclusive.

Pour rappel, l'Académie française s'est emparée de la question de l'écriture inclusive pour dénigrer cette démarche décrite comme une "aberration". Les Immortels estiment la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures" du fait de la tentative de l'écriture de s'imposer dans les habitudes. Avec maintenant le soutien de poids d'un traitement de texte utilisé par 1,2 milliard de personnes à travers le monde.

Le paramètre s'installe automatiquement avec la dernière mise à jour.


Commentaires

-