TGVpop: les internautes votent pour les TGV qu'ils souhaitent voir partir

TGVpop: les internautes votent pour les TGV qu'ils souhaitent voir partir

Publié le :

Mercredi 17 Juin 2015 - 13:56

Mise à jour :

Mercredi 17 Juin 2015 - 14:07
©Eldelinux/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Pour lutter contre la concurrence du covoiturage, la SNCF a lancé ce mercredi une nouvelle offre basée sur le vote en ligne. Les internautes devront ainsi voter pour le TGV qu'ils souhaitent voir partir, celui-ci ne prenant finalement le départ que s’il a obtenu suffisamment de voix.

Pour contrer le covoiturage qui séduit de plus en plus de Français, la SNCF a lancé ce mercredi une nouvelle offre destinée aux jeunes. Baptisée "TGVpop", elle donne le pouvoir aux internautes de voter pour le TGV qu'ils souhaitent voir partir. 100% digital, ce nouveau concept a pour but de favoriser les départs à la dernière minute, la liste de ces trains étant publiée 15 jours avant la date de départ.

Le principe est simple: le voyageur doit se connecter au site TGVpop.com, voter pour le TGV qu’il souhaite voir prendre le départ, et "mobiliser sa communauté pour augmenter ses chances", explique la SNCF dans un communiqué. Si le train choisi obtient suffisamment de voix (soit l'équivalent d'un tiers de sa capacité), la SNCF confirmera son départ quatre jours avant la date annoncée. Les billets pour les trajets seront alors mis en vente à un prix de 25 à 35 euros (selon la destination), avec une majoration de 5 euros pour la première classe. 

"35 euros sur Marseille, on est moins chers que la voiture", a indiqué Rachel Picard, directrice de Voyages SNCF, ajoutant: "nous nous sommes calés sur les usages (du covoiturage), y compris sur les timings. En général, ils ouvrent deux semaines avant et font 50% des ventes dans les deux jours avant". Bien entendu, ceux qui auront voté auront la priorité sur les autres. Un e-mail leur seront envoyé quatre jour avant le départ. Pour les autres, la mise en vente sera accessible trois jours avant le départ, sur les sites d’agences de voyage en ligne.

Au total, plus de 200 trains sont prévus pour 100.000 places tout l’été. Une trentaine de destinations (Paris, Rennes, Bordeaux, Mulhouse, Lyon, Grenoble, Montpellier, Marseille, etc.), sont ainsi proposées sur le site TGVpop.com pour des départs à partir du 5 juillet. Avec cette nouvelle offre, la SNCF espère bien concurrencer le marché du covoiturage, qui lui aurait pris, selon ses estimations, près d'un million de passagers en 2014. 

 

 

Réservation de dernière minute et petits prix: la SNCF casse les codes avec sa nouvelle offre "TGVpop".

Commentaires

-