Benala

Vendredi, Juillet 20, 2018 - 15:30

Trois gradés de la police nationale ont été suspendus ce vendredi car soupçonnés d'avoir fourni à Alexandre Benalla des images de vidéosurveillance de son implication dans des violences le 1er mai dernier. Des images normalement effacées au bout de 30 jours.

Vendredi, Juillet 20, 2018 - 11:03

Sur les deux vidéos montrant les exactions d'Alexandre Benalla et Vincent Crasae, un troisième individu en civil est visible, aidant les deux hommes notamment en retenant une jeune femme hurlante en voyant le manifestant se faire battre. Selon nos informations l'homme, que Jean-Luc Mélenchon prétend connaitre, a été identifié comme étant un policier qui se trouvait ce jour-là en mission.

Jeudi, Juillet 19, 2018 - 20:39

Emmanuel Macron est dans la tourmente après la révélation des violences commises par un de ses très proches collaborateurs, le 1er mai dernier. L'homme, Alexandre Benalla, gros bras aux méthodes musclées, a en outre agi hors de tout cadre légal et n'était pas seul: au moins un autre membre de la sécurité du président était présent.

Jeudi, Juillet 19, 2018 - 19:44

Jean-Luc Mélechon aurait reconnu un troisième homme sur la vidéo mettant en cause Alexandre Benalla et Vincent Crase. Il dit avoir croisé cette personne lors de la marche blanche en hommage à Mireille Knoll, en mars dernier.

Jeudi, Juillet 19, 2018 - 19:06

Alexandre Benalla et Vincent Crase, deux collaborateurs d'Emmanuel Macron chargés de sa sécurité à l'Elysée, ont été filmés frappant un manifestant au sol le 1er mai dernier. Des images sur lesquelles semblent également apparaître au moins une arme de poing cachée sous la veste de l'un d'entre eux.

Pages