Herbicide

Lundi, Juin 4, 2018 - 12:58
Jacques, un petit garçon de 7 ans, a récemment écrit une lettre à Emmanuel Macron dans laquelle il lui demande "d'annuler tous les pesticides" pour sauver "les bêtes sous la terre". Une lettre que sa mère a partagée sur Facebook et qui a rapidement fait le buzz.
Mardi, Novembre 28, 2017 - 10:13
Stéphane Travert s'est dit lundi "heureux" de l'autorisation pour cinq nouvelles années du glyphosate par l'UE. Si Emmanuel Macron a immédiatement désavoué son ministre de l'Agriculture, la déclaration dit beaucoup du poids des lobbies dans ce dossier.
Lundi, Novembre 27, 2017 - 18:26
Emmanuel Macron a annoncé ce lundi une interdiction du glyphosate en France "au plus tard dans 3 ans". Le président a fait cette annonce dans la foulée d'une nouvelle autorisation pour cinq ans de l'herbicide en Europe.
Dimanche, Novembre 26, 2017 - 17:48
Les représentants des pays européens seront réunis lundi à Bruxelles pour voter pour ou contre la prolongation de l'autorisation d'utilisation du glyphosate, un herbicide tant décrié pour ses effets néfastes sur la santé. La France souhaite se mobiliser contre, estimant qu'une solution de remplacement viable est possible sur une durée plus courte.
Mardi, Novembre 21, 2017 - 14:55
Alors que l'UE doit décider lundi prochain s'il interdit ou non l'usage du glyphosate dans l'agriculture, une nouvelle étude, menée sur 20 ans, est récemment venue révéler que l'herbicide n'avait a priori pas d'incidence sur le développent de cancers dits "solides" ou de cancers du sang. De quoi relancer le débat avant la décision finale des grandes instances européennes.
Jeudi, Novembre 9, 2017 - 16:01
La Commission européenne s'est réunie ce jeudi afin de statuer sur le sort du glyphosate au sein de l'Union européenne, le pesticide le plus utilisé au monde. Mais de quoi s'agit-il exactement et quels sont les risques qu'il représente?
Jeudi, Octobre 5, 2017 - 16:07
"Le Monde" a révélé ce jeudi que le géant américain de l'agrochimie Monsanto avait eu recours à une pratique polémique pour montrer que le glyphosate n'était pas dangereux. Pratique dite de "l'écriture fantôme" ("ghostwriting") et qui consiste en gros à payer des scientifiques pour signer des papiers d'employés de Monsanto, afin d'y apporter du crédit.