Passe droit

Jeudi, Juillet 26, 2018 - 06:38

Emmanuel Macron a assumé mercredi soir, en marge d'un déplacement à Bagnères-de-Bigorre, le recrutement d'Alexandre Benalla à l'Elysée. C'est le première prise de parole publique du président sur ce scandale.

Mercredi, Juillet 25, 2018 - 08:38

Emmanuel Macron a adopté une étrange posture, mardi soir devant les députés de LREM, demandant à ce qu'on "viennent le chercher" dans l'affaire Benalla. Marlène Schiappa est revenue sur cette formule ce mercredi matin.

Mardi, Juillet 24, 2018 - 11:49

Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation entendu lundi par une commission d'enquête parlementaire, est revenu sur les propos qu'il a tenu lors de l'audience. Il a expliqué ne pas avoir compris la question sur la suspension d'Alexandre Benalla.

Mardi, Juillet 24, 2018 - 10:56

Les noms d'Alexandre Benalla, de Patrick Strzoda et de Laurent Hottiaux reviennent beaucoup dans les médias depuis le début de l'affaire auquel le premier à donner son nom. les trois hommes sont des très proches du président de la République.

Mardi, Juillet 24, 2018 - 06:57

Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation et entendu lundi par une commission d'enquête parlementaire, a fait savoir qu'Alexandre Benalla avait participé à des réunions préparatoires à des déplacements d'Emmanuel Macron entre le 2 et le 18 mai. Cela même alors qu'il devait être suspendu après les violences qu'il a commise le 1er mai dernier.

Mardi, Juillet 24, 2018 - 06:38

Le directeur de l’ordre public à Paris a été entendu par la commission d’enquête lundi soir dans le cadre de l’affaire Benalla. Il a fait savoir que ce dernier ne "bénéficiait d’aucune autorisation de la préfecture de police" pour se rendre à cette manifestation.

Lundi, Juillet 23, 2018 - 19:26

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et le préfet de police de Paris Michel Delpuech ont été auditionnés ce lundi par les députés pour leur rôle supposé dans le scandale de l'affaire Benalla.

Jeudi, Juillet 19, 2018 - 17:06

Le cas d'Alexandre Benalla, qui apparaît sur une vidéo en train de molester un manifestant le 1er mai, met en lumière une grave erreur stratégique de l'Elysée qui n'a pas dénoncé son chargé de mission au procureur de la République, tout en reconnaissant une faute puisqu'une sanction administrative a été prise.

Jeudi, Juillet 19, 2018 - 14:53

Alexandre Benalla et Vincent Crase, les deux hommes qui ont frappé un manifestant sous l'oeil d'une caméra le 1er mai à Paris, étaient tous les deux en congé. Ils n'étaient pas censés travailler ce jour-là et s'étaient portés volontaires pour être des "observateurs" de l'intervention des forces de l'ordre à laquelle ils ont pris part.

Jeudi, Juillet 19, 2018 - 11:01

Alexandre Benalla, proche collaborateur d'Emmanuel Macron dont il assure la sécurité depuis le tout début de la campagne présidentielle, est au cœur d'une affaire de violence, vidéo à l'appui. Ce n'est pas le premier dérapage de cet homme réputé pour ne pas être un tendre.

Pages