Prachee Mashru

Vendredi, Mai 5, 2017 - 12:44
En décembre 2012, Jyoti Singh, une étudiante de 23 ans, était violée à mort dans des conditions abjectes, ce qui avait déclenché un mouvement de colère populaire en Inde et attiré le regard de la communauté internationale sur la situation des femmes dans le pays. Quatre des six violeurs viennent de voir confirmée la peine capitale qui leur avait été infligée en 2013.