Séparation des pouvoirs

Mercredi, Septembre 19, 2018 - 12:05
Entre deux questions sur son rôle à l'Elysée, les sénateurs ont évoqué ce mercredi avec Alexandre Benalla son passage comme garde du corps de Benoît Battistelli, ancien président de l'Office européen des brevets. Un patron particulièrement critiqué pour sa gestion musclée du personnel.
Mercredi, Septembre 19, 2018 - 07:17
Selon "Le Canard enchaîné", Alexandre Benalla s'est rendu à Londres début septembre où il a rencontré un homme fiché S. Un individu identifié comme un proche du sulfureux Alexandre Djouhri. L'hebdomadaire pointe également des errements concernant les fouilles menées par les enquêteurs dans cette affaire.
Mardi, Septembre 18, 2018 - 14:41
L'audition d'Alexandre Benalla devant les sénateurs a provoqué un vaste débat, l'exécutif mettant notamment en garde contre une atteinte à la séparation des pouvoirs, et le principal intéressé ayant prévenu qu'il se réservait le droit de ne pas répondre. Jean-Philippe Morel, avocat au barreau de Dijon, revient pour France-Soir sur les prérogatives des commissions d'enquête parlementaires, les droits et devoirs des personnes interrogées et l'épineuse question de la séparation des pouvoirs.
Jeudi, Septembre 13, 2018 - 13:01
Emmanuel Macron aurait contacté Gérard Larcher mardi soir car il craindrait que le principe de séparation des pouvoirs soit en danger à cause de la façon dont l'affaire Benalla est traitée par la commission d'enquête du Sénat.
Mercredi, Septembre 12, 2018 - 10:42
Alexandre Benalla se rendra mercredi 19 à la convocation des sénateurs. Se disant "menacé" par cette commission d'enquête "illégitime" qui "bafoue la démocratie" pour exister politiquement, il a déjà laisser entendre qu'il ne répondrait pas à de nombreuses questions.
Lundi, Février 5, 2018 - 12:44
Le chef de La République en Marche, Christophe Castaner, est revenu dimanche sur l'affaire dont fait l'objet Tariq Ramadan, incarcéré et accusé de viols. Le secrétaire d'Etat a appelé les médias qui avaient invité l'homme controversé à s'"interroger".
Vendredi, Décembre 9, 2016 - 13:49
François Fillon a dénoncé la réforme du contrôle des services judiciaires. Elle pourrait, selon lui, "rompre les équilibres institutionnels".