Une IA retrouve des influenceurs posant pour instagram dans des images de vidéosurveillance

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 22 septembre 2022 - 15:10
Image
vidéo surveillance
Crédits
Driesdepoorter.be / thefollower
Le projet, appelé “the Follower” , consiste à analyser les vidéos des caméras de surveillance en utilisant les données de EarthCam
Driesdepoorter.be / thefollower

Le projet d’un artiste belge réussit la prouesse de retrouver des vidéos du moment précis où ont été prises des photos Instagram, grâce à une IA qui scanne les enregistrements de caméras de vidéo surveillance. Les vidéos permettent de dévoiler le décor, le contexte, l'arrière-plan des photos Instagram, et montrent bien la différence entre la photo finale, bien cadrée, filtrée, avec une pose étudiée, et la vidéo qui montre simplement les protagonistes dans la rue.

Une remise en question des nouveaux comportements sociaux et de la surveillance de masse

Les smartphones ont considérablement changé la façon de faire et de se comporter de nombreux utilisateurs, obnubilés en permanence par la possibilité de prendre des photos et de se connecter à Internet. Malgré l'évidence des risques liés à la vie privée, nombreux sont ceux qui choisissent de partager publiquement leurs clichés sur Internet, pour ne pas se sentir exclus de cette pratique devenue habituelle.

Cependant, ce que l'on partage, ne correspond pas tout à fait à la réalité. De plus, à cause de l'omniprésence de la vidéo surveillance, personne n’est plus maître à tout moment de son image. Pour attirer l’attention sur ce sujet, l’artiste belge Dries Depoorter, a accédé à des enregistrements de caméras publiques, et a réussi à les associer à des photos publiées sur les réseaux sociaux, obtenant ainsi les vidéos des "coulisses" de photos populaires sur Instagram.

Les influenceurs, êtres superficiels surveillés par l’artiste

Le projet, appelé “the Follower”, consiste à analyser les vidéos des caméras de surveillance en utilisant les données de EarthCam, un site Web qui fournit des flux en direct de villes du monde entier. Il a ensuite récupéré des photos Instagram prises à proximité, ciblant les publications d'utilisateurs comptant plus de 100 000 abonnés.

Ensuite, il a développé un algorithme pour scanner les vidéos et trouver des influenceurs en train de prendre les photos postées sur leurs comptes Instagram, suivis et likés par des centaines de milliers d’utilisateurs. Le résultat : des images révélatrices sur la dégradation de la vie privée en ligne, ainsi que sur la superficialité des médias sociaux, qui dévoilent comment le partage de photos sur les réseaux sociaux ne fait que rendre moins naturel le comportement au quotidien, et la socialisation entre les gens. 

Depoorter explique que l'idée lui est venue à l'esprit quand il a regardé une personne passer 30 minutes à essayer de prendre une photo, pour la poster sur les réseaux. Il a pensé qu’il serait assez simple de trouver cette personne sur Instagram, puis sur des caméras de surveillance. En comparant les photos sur les réseaux sociaux avec les vidéos des caméras de surveillance, côte à côte, on peut souligner à quel point l'ensemble des comportements sur les réseaux sociaux sont complètement artificiels.

Montrer publiquement les démarches de ces influenceurs, “donne l'impression d'être témoin de quelque chose d'intime mais aussi d'impudique”, analyse le média VICE, qui ajoute : “C'est aussi un rappel que partout où nous allons dans le monde moderne, nous sommes surveillés, même lorsque nous pensons que nous pouvons organiser et contrôler ce que le monde voit de nous.”

De l’IA pour mettre en lumière les dangers des nouvelles technologies

L’artiste belge se spécialise en effet dans les thèmes de la vie privée, de l'IA, de la surveillance et des médias sociaux. Il utilise la technologie, dans ce cas l’intelligence artificielle, pour montrer ce qu’elle est capable de faire. Le projet précédent de Depoorter, The Flemish Scrollers, visait à signaler chaque fois qu'un politicien belge utilisait son téléphone lors d'une réunion gouvernementale. Ce projet utilisait également un algorithme et la reconnaissance faciale, et une fois qu'un politicien avait été surpris en train d'utiliser son téléphone, il était publié sur Twitter avec le politicien distrait identifié.

À LIRE AUSSI

Image
Comment les conspirationnistes du Covid 19 contournent la censure sur Youtube
Combien peut gagner un influenceur sur Instagram, YouTube ou TikTok ?
En raison de leur fort impact sur le comportement et la consommation des utilisateurs, les réseaux sociaux sont devenus les principaux canaux d’influence et de publici...
29 septembre 2021 - 18:52
Culture
Image
Fake famous
Faux followers, faux comptes, faux likes: est-ce que tout est fake sur les réseaux sociaux?
Sur les réseaux sociaux, les statistiques, on le sait, sont toujours un peu faussées. Des faux comptes servent à augmenter artificiellement la vraie taille de la commu...
24 mars 2021 - 12:21
Culture
Image
Instagram serait, selon une etude, une source potentielle de déprime chez ses utilisateurs
Instagram s'attaque à sa créature: l'addiction aux likes
Trop de "likes" tuent les "likes" (et tuent la dopamine!). Dans plusieurs pays et pour un nombre limité d’utilisateurs, la disparition du nombre de «likes» obtenus sou...
09 janvier 2020 - 12:31
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine