Les pharmaciens gagnent plus à la campagne qu'en centre ville

Les pharmaciens gagnent plus à la campagne qu'en centre ville

Publié le :

Mardi 28 Novembre 2017 - 18:47

Mise à jour :

Mardi 28 Novembre 2017 - 18:50
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

Le revenu des pharmaciens d'officine est plus élevé dans les zones rurales et dans le nord de la France que dans les grandes villes et dans le sud, où ils sont plus concentrés, selon une étude publiée mardi par l'Insee.

Les pharmaciens titulaires, qui détiennent les officines, connaissent "de fortes disparités" de revenus, notamment en fonction de leur situation géographique: ceux qui sont installés à la campagne gagnent ainsi 24% de plus que ceux des "villes centre".

La rémunération des titulaires évolue en fait en sens inverse de la densité de population: 10% de plus en banlieue qu'en centre ville, 6% de plus dans les villes moyennes (entre 20.000 et 200.000 habitants) que dans les métropoles.

L'Insee observe aussi que "les revenus moyens des pharmaciens (...) sont nettement plus élevés au nord de la France" et dépassent même de 20% la moyenne nationale "dans une dizaine de départements" septentrionaux.

A l'inverse, "le nombre d'officines par habitant est plus élevé au sud", ce qui atteste d'une "corrélation négative entre densité de pharmacies et revenu" des pharmaciens d'officine.

L'Insee ne précise toutefois pas le revenu moyen des titulaires, expliquant à l'AFP considérer que cette donnée "n'a pas de sens".

En revanche, l'Institut statistique public relève que "les revenus des adjoints d'officine, pharmaciens salariés, sont nettement inférieurs à ceux des titulaires", de l'ordre de 35.000 euros en moyenne en 2014, ce montant variant "beaucoup moins d'une pharmacie à l'autre".

L'Insee ne précise pas le revenu moyen des pharmaciens titulaires


Commentaires

-