Wall Street, plombée par les résultats de 3M, passe dans le rouge

Wall Street, plombée par les résultats de 3M, passe dans le rouge

Publié le :

Jeudi 25 Avril 2019 - 15:31

Mise à jour :

Jeudi 25 Avril 2019 - 16:38
©DR
PARTAGER :

Par AFP - New York

-A +A

La Bourse de New York abandonnait du terrain jeudi après une ouverture en ordre dispersé, le plongeon du fabricant de post-it et rubans adhésifs 3M éclipsant les performances des stars de la technologie Microsoft et Facebook.

Vers 14H25 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,92% à 26.351,46 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 0,18% à 8.087,45 points après avoir démarré en forte hausse.

L'indice élargi S&P 500 cédait pour sa part 0,39% à 2.915,85 points.

Wall Street avait terminé en légère baisse mercredi, reprenant son souffle après être montée la veille à des sommets inédits et face à des résultats d'entreprises de bonne tenue sans être éclatants: le Dow Jones avait reculé de 0,22% et le Nasdaq de 0,23%.

Les investisseurs digéraient jeudi une nouvelle série de publications trimestrielles.

Parmi les performances bien accueillies figuraient les géants du secteur technologique Microsoft et Facebook.

Microsoft (+3,24%), qui a fait mieux que prévu par les analystes, a même dépassé le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière à l'ouverture de la séance.

Facebook de son côté a fait savoir qu'il engrangeait toujours plus de chiffre d'affaires et d'usagers, faisant monter son titre de 5,87%.

Le service de paiements en ligne PayPal ainsi que le laboratoire pharmaceutique Bristol-Meyers Squibb, qui ont aussi fait part de résultats meilleurs que prévu au premier trimestre, s'appréciaient respectivement de 2,42% et 1,17%.

Mais le plongeon de 3M, qui chutait de 10,07%, pesait sur la tendance. Le groupe qui outre des post-it et des rubans adhésifs fabrique des équipements de sécurité et médicaux a fait part de résultats décevants au premier trimestre. Il a annoncé dans la foulée la suppression de 2.000 emplois à travers le monde et a abaissé ses prévisions annuelles.

Ces "mauvais" chiffres rendent d'autant plus attractifs Microsoft et Facebook "pour les investisseurs cherchant des placements à forte croissance", a estimé Patrick O'Hare de Briefing.

- Amazon, Intel, Mattel -

Les résultats de l'émetteur de cartes de crédit Visa, autre membre du Dow Jones, étaient aussi fraîchement reçus, le titre cédant 0,98%.

Le groupe de messageries UPS, qui a pâti au premier trimestre d'un hiver rigoureux aux Etats-Unis ayant perturbé ses activités, plongeait de son côté de 6,94%.

Et Tesla, qui a aussi fait part mercredi soir de résultats trimestriels décevants mais a promis de renouer avec les bénéfices dans la deuxième partie de l'année, lâchait 1,98%.

Après la clôture ce sera au tour du géant du commerce en ligne Amazon, troisième capitalisation boursière mondiale après Microsoft et Apple, de dévoiler ses chiffres du début d'année. Sont aussi attendus les résultats de Ford, Intel et Mattel.

Les indicateurs du jour étaient aussi mitigés.

Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis ont nettement augmenté après avoir décliné pendant plusieurs semaines jusqu'à leur plus bas niveau en presque 50 ans.

Les commandes industrielles de biens durables ont en revanche fortement augmenté en mars, tirées par le secteur des transports.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt à 10 ans sur la dette américaine restait stable, évoluant à 2,517% contre 2,518% mercredi à la clôture.

Parmi les autres valeurs du jour, Walmart cédait 0,30% alors que l'Autorité britannique de la concurrence s'est opposée au projet de fusion entre sa filiale britannique Asda et Sainsbury's.

Municipale 2014

Commentaires

-