Mélenchon dénonce "une nouvelle campagne d’affabulations"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mélenchon dénonce "une nouvelle campagne d’affabulations"

Publié le 19/10/2018 à 12:27 - Mise à jour à 12:55
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé vendredi "une nouvelle campagne d’affabulations", "à l'initiative de la radio d'Etat", après la publication d'une enquête de franceinfo sur les comptes de campagne de La France insoumise.

Pour l'ancien candidat de la présidentielle de 2017, cette enquête, qui "assure le service après-vente du pouvoir dans sa campagne contre La France insoumise", "accuse calomnieusement" la société Mediascop et sa responsable Sophia Chikirou de surfacturation dans la campagne.

"Mediascop et Sophia Chikirou sont dans cette affaire des boucs émissaires", tranche-t-il dans un communiqué.

"Chaque point sera démenti, toutes les poursuites judiciaires nécessaires seront engagées", ajoute le leader de LFI qui s'en prend aussi à l'ensemble des médias.

"La totalité de la presse sans exception relayant toutes les affirmations hostiles, nombre de rencontres avec les médias étant l’occasion de provocations et d’incidents ensuite relayés avec complaisance, nous nous trouvons être les seules personnes sans aucun recours ni lieu médiatique neutre ou du moins non engagé dans cette campagne de diffamation", accuse M. Mélenchon.

"Les réponses précises seront prioritairement données sur nos canaux d’information autonomes", précise-t-il.

Il ajoute que "toutes ces enquêtes sont déclenchées sur l’initiative de gens politiquement engagés et déjà eux-mêmes sous le coup de procédures judiciaires comme M. (Jean-Guy) de Chalvron, rapporteur de notre compte de campagne (au sein de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, NDLR), et la députée européenne Sophie Montel", qui a quitté le Front national (devenu Rassemblement national) en septembre 2017 pour rejoindre Florian Philippot (Les Patriotes) jusqu'à cet été.

Dans son enquête publiée vendredi, franceinfo indique que Mediascop a facturé pour près de 1,2 million d’euros de prestations, soit 11% du budget total de la campagne, et qu'elle employait "une dizaine des membres du staff du candidat".

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Luc Mélenchon à Nanterre le 18 octobre 2018

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-