La fausse héritière Anna Sorokin condamnée à 4 ans de prison minimum à New York

La fausse héritière Anna Sorokin condamnée à 4 ans de prison minimum à New York

Publié le :

Jeudi 09 Mai 2019 - 22:50

Mise à jour :

Jeudi 09 Mai 2019 - 22:52
© TIMOTHY A. CLARY / AFP
PARTAGER :

Par Catherine TRIOMPHE - New York (AFP)

-A +A

Elle n'est pas près de retrouver les hôtels de luxe et les jets privés: la fausse héritière germano-russe Anna Sorokin, jugée coupable fin avril d'avoir volé des dizaines de milliers de dollars à des banques, des hôtels et des amis, a été condamnée jeudi à une peine de prison de quatre ans minimum à New York.

La juge Diane Kiesel lui a infligé une peine de "4 à 12 ans", devant une salle bondée au tribunal d'Etat de New York, a indiqué une porte-parole du procureur de Manhattan.

La jeune femme de 28 ans, de nationalité allemande, devra aussi rembourser près de 200.000 dollars et verser une amende de 24.000 dollars.

"Je suis sidérée par l'ampleur de la tromperie de l'accusée, le labyrinthe de mensonges qui lui ont permis de maintenir l'escroquerie", a déclaré la juge Kiesel, citée par le New York Post.

Anna Sorokin, qui avait été réprimandée par la juge pendant son procès, pour s'être notamment plaint de ne pas pouvoir choisir parmi ses tenues griffées pour les audiences, a comparu au tribunal vêtue tout en noir - en robe à manches longues et escarpins plats. Elle n'a parlé que très brièvement, s'excusant "des erreurs que j'ai commises".

La jeune femme est repartie en prison menottée, l'air abattu derrière ses grandes lunettes à monture noire.

Au terme d'un mois de procès et de deux jours de délibérations, un jury l'avait déclarée coupable fin avril de huit des dix chefs d'accusation retenus contre elle, pour vol aggravé et vol de services.

- Fortune inventée de 60 millions de dollars -

Grâce à d'habiles mensonges et un aplomb étonnant, la jeune femme, qui se présentait comme une héritière allemande avec une fortune de plus de 60 millions de dollars, avait obtenu des dizaines de milliers de dollars de prêts de plusieurs banques.

De novembre 2016 à août 2017, sous le nom d'Anna Delvey, elle a réussi à donner suffisamment le change pour voyager gratuitement en avions privés, vivre des mois dans des hôtels de luxe de Manhattan, sans jamais payer la note, selon les procureurs new-yorkais, qui ont estimé qu'elle avait volé au total 275.000 dollars.

Elle qui n'avait pas un sou, selon l'accusation, avait réussi à s'introduire dans les soirées de la jetset, portait des vêtements de grands couturiers et pouvait laisser des pourboires de 100 dollars.

Elle s'était notamment fait payer un séjour à "La Mamounia", célèbre palace de Marrakech, laissant la note de plus de 62.000 dollars à son amie d'alors, la photographe Rachel Williams.

Fille d'un chauffeur routier russe ayant émigré en Allemagne lorsqu'elle avait 16 ans, la jeune femme aux longs cheveux châtains avait même essayé d'obtenir un prêt de 22 millions de dollars pour lancer un club privé à Manhattan, usant de documents falsifiés à l'appui de sa demande, selon les procureurs.

- Livre et films en gestation -

Cette "longue mascarade", selon les termes du procureur, avait pris fin avec son arrestation, le 25 octobre 2017. Anna Sorokin avait alors été incarcérée dans la tristement célèbre prison de Rikers Island.

Pendant son procès, elle a assuré n'avoir jamais voulu commettre de crime.

Son avocat, Todd Spodek, l'a comparée à Frank Sinatra à ses débuts, faisant valoir qu'elle cherchait simplement à gagner du temps et à se "créer des opportunités".

Même si elle va disparaître pour quelques temps derrière les barreaux, Anna Sorokin devrait continuer à faire parler d'elle.

La photographe Rachel Williams, qui avait déjà écrit un long article sur elle dans Vanity Fair et révélé le scandale, a prévu de sortir en juillet un livre sur sa relation avec elle, intitulé "My friend Anna" ("Mon amie Anna"). Elle a aussi signé un contrat avec la chaîne de télévision HBO.

Et la célèbre productrice Shonda Rhimes ("Grey's Anatomy", "Scandal"), passée chez Netflix, a acquis les droits pour produire une série autour des aventures d'Anna Sorokin.

La fausse héritière Anna Sorokin à son arrivée au tribunal de Manhattan le 9 mai 2019, où elle a été condamnée à une peine de prison de 4 ans minimum


Commentaires

-