La SCNF va ouvrir 16 de ses sites à des projets artistiques "temporaires"

La SCNF va ouvrir 16 de ses sites à des projets artistiques "temporaires"

Publié le :

Mardi 05 Mai 2015 - 20:48

Mise à jour :

Mardi 05 Mai 2015 - 20:49
SNCF Immobilier, filiale du groupe ferroviaire, va ouvrir seize de ses sites inoccupés à des artistes qui auront pour objectif de "créer des rencontres et des découvertes culturelles, artistiques, et ludiques" dans ces lieux. Les candidatures sont ouvertes depuis ce mardi.
©Meigneux/Sipa
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Actuellement inoccupés, les sites accueilleront des "sites artistiques temporaires". La SNCF va mettre à disposition des artistes seize de ses sites inoccupés pour des projets artistiques et culturels. Les candidatures sont ouvertes depuis ce mardi.

"Devant la richesse et la qualité architecturale de certains de ces sites et bâtiments, SNCF Immobilier (une nouvelle entité du groupe ferroviaire chargée de la valorisation de ses biens, NDLR) a décidé d’ouvrir les portes de ces lieux uniques et de les revisiter à partir de projets culturels et artistiques", annonce le site de SNCF Immobilier. Un site dédié pour les inscriptions, ouvertes jusqu'au 10 août minuit, a également été créé: www.sitesartistiques.sncf.com.

Concrètement, les sites concernés, qui attendent d'être réhabilités, vont d'un château d'eau à Thionville, à un viaduc en Alsace en passant par une halle dans le nord de Paris. Il s'agit ainsi de les mettre à disposition des artistes, collectifs, associations ou entreprises d’ingénierie culturelle pour des durées allant de de quelques heures à quelques mois.

Les projets doivent être "financés" et proposer "une démarche innovante, collaborative et ouverte à tous publics", détaille SNCF Immobilier. Expositions, représentations théâtrales et autres performances, tout est imaginable. Un jury étudiera et sélectionnera les projets déposés, l'annonce des résultats est prévue entre le 15 et le 31 décembre 2015.

 

Un site dédié aux inscriptions a été spécialement ouvert (voir lien dans l'article).


Commentaires

-