Laeticia Hallyday : « Je choisis la paix »

Laeticia Hallyday : « Je choisis la paix »

Publié le :

Mercredi 16 Octobre 2019 - 11:17

Mise à jour :

Mardi 22 Octobre 2019 - 15:33
© ABDELHAK SENNA / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
La veuve de Johnny Hallyday ne remet plus en cause la décision du tribunal de grande instance de Nanterre considérant le chanteur comme un résident français. 
 
Un message d’apaisement ? C’est manifestement le sens du communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi par Laeticia Hallyday sur son compte Instagram. « Voilà bientôt deux années que mon monde s’est arrêté de tourner. (…) Aujourd’hui lorsque je vois grandir nos filles, je sens la nécessité et l’espoir indéniable d’un lendemain de paix paisible et serein, un lendemain digne de notre histoire, à la hauteur de nos rêves partagés. », écrit-elle. Et de poursuivre :
 
« Il est temps aujourd’hui d’éclaircir et d’apaiser, dans un dialogue constructif et serein, les incompréhensions et les querelles qui ont maintenant trop duré. Je choisis la paix. »
 
Laeticia Hallyday renonce à faire appel
 
Ce communiqué fait suite à un rebondissement dans l’affaire de l’héritage de Johnny Hallyday, qui oppose l’épouse du chanteur décédé à ses deux aînés, Laura Smet et David Hallyday. Mardi 15 octobre, on apprenait en effet que Laeticia Hallyday avait renoncé à faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Nanterre. Ce dernier avait, en première instance, estimé que Johnny était bel et bien résident français au moment de sa mort. L’information a été confirmée par la cour d’appel de Versailles qui a déclaré avoir réceptionné « des conclusions de désistement d’appel de madame Laeticia Boudou veuve Smet ». 
 
En conséquence, le litige sur l’héritage du chanteur devrait donc être jugé au regard de la loi française, et non de la loi américaine. Rappelons que Johnny Hallyday avait rédigé en 2014 un testament dans lequel il lègue toute sa fortune à Laeticia et à leurs deux filles, Joy et Jade, privant de fait les deux aînés de leur part d’héritage. C’est la raison pour laquelle Laura Smet et David Hallyday se sont lancés dans une bataille judiciaire, réclamant leur dû puisque la loi française interdit de déshériter ses enfants. 
 
Apaisement, aussi, dans l’affaire du caveau
 
Les avocats des deux parties se sont rencontrés la semaine dernière. Quelques jours plus tard, Laeticia a donc fait part de sa décision, « dans une volonté d’apaisement et de retour au dialogue ». Une volonté d’ailleurs affichée par une autre promesse, au sujet cette fois de la construction d’un nouveau caveau dans le cimetière de Lorient, à Saint-Barthélémy, où est enterré Johnny Hallyday.
 
« Je m’engage à ce que David et Laura bénéficient d’informations régulières et transparentes quant à la construction et l’aménagement du caveau familial », a certifié Laeticia Hallyday. Un geste salué par David via son avocat, qui a parlé de « décision sage ». 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Johnny Hallyday déclaré résident français, Laeticia renonce à faire appel

Commentaires

-