Natalie Portman dénonce la sexualisation dont elle a fait l'objet à la sortie du film "Léon"

Natalie Portman dénonce la sexualisation dont elle a fait l'objet à la sortie du film "Léon"

Publié le :

Lundi 22 Janvier 2018 - 16:46

Mise à jour :

Lundi 22 Janvier 2018 - 16:48
©Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lors de la Women's March organisée samedi à Los Angeles, en Californie, Natalie Portman s'est confié sur ses débuts dans le cinéma. Elle n'avait que 13 ans à la sortie de son premier film, "Léon" de Luc Besson, et a expliqué qu'elle était déjà fantasmée.

"J'était très excitée à 13 ans quand le film est sorti", a expliqué Natalie Portman à propos de Léon, le film de Luc Besson dans lequel elle a tourné pour la première fois en tant que professionnelle. L'actrice était présente à la Women's March à Los Angeles, en Californie, samedi 20. Elle a confié au public les détails de ses débuts dans le cinéma.

"Toute excitée, j'ai ouvert ma première lettre de fan", a-t-elle expliqué avant d'indiquer que la missive était "un viol fantasmé qu'un homme (lui) avait écrit". Visiblement touchée, la star a ensuite continué son récit d'enfant célèbre et hyper sexualisée malgré elle.

A voir aussi: Agressions sexuelles: Scarlett Johansson s'en prend à James Franco

Elle a évoqué les critiques, qui n'hésitaient pas à parler de ses "seins naissants" dans leurs billets. Elle s'est aussi rappelé de son dix-huitième anniversaire: "Un compte à rebours a commencé à la station locale pour indiquer quand j'aurais 18 ans, le jour où il serait légal de coucher avec moi".

Face à ses remarques qui faisaient d'elle une femme bien avant l'âge, Natalie Portman a expliqué qu'elle avait vite compris qu'il fallait qu'elle se protège pour sentir que son corps était "en sécurité".

"Face à ces petits commentaires sur mon corps, face à des déclarations délibérées et menaçantes, je me suis imposée de contrôler mon comportement dans un environnement de terrorisme sexuel", a expliqué celle qui est aujourd'hui la maman de deux jeunes enfants.

A lire aussi: Etats-Unis: manifestations géantes pour la 2e "Marche des femmes" anti-Trump

Elle a indiqué qu'elle refusait systématiquement "les films avec des scènes de baiser". Pour se donner une image de jeune fille sage et éviter de susciter le fantasme chez certains fans elle mettait "en valeur mon côté rat de bibliothèque et combien (elle était) sérieuse. (Elle faisait) attention à être élégante" durant les interviews.

Natalie Portman a expliqué ce choix de paraître "prude, conservatrice, intello et sérieuse" pour se sentir "en sécurité". Elle se bat aujourd'hui pour qu'aucune femme, adolescente ou même enfant n'ait à vivre cette peur.

Natalie Portman a confié avoir souffert de son sa célébrité et des fantasmes qu'elle a suscité au tout début de sa carrière lors de la Women's March à Los Angeles.


Commentaires

-