César du meilleur acteur: les sept candidats (DIAPORAMA)

La guerre des Saint Laurent

César du meilleur acteur: les sept candidats (DIAPORAMA)

Publié le :

Mercredi 18 Février 2015 - 17:19

Mise à jour :

Vendredi 20 Février 2015 - 19:31
Le César du meilleur acteur, qui sera décerné vendredi, opposera les interprètes principaux des deux films rivaux sur Yves Saint Laurent. Mais certains des cinq autres candidats pourraient les mettre d'accord.
©Carole Bethuel/EuropaCorp
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

La 40e cérémonie des César aura lieu vendredi 20 février. FranceSoir vous présente ce mercredi les candidats au César du meilleur acteur. A suivre jeudi: les candidates au César de la meilleure actrice. Vendredi: les candidats au César du meilleur film.

Chez les acteurs, la guerre des Saint Laurent aura bien lieu, lors de la cérémonie des César. Gaspard Ulliel, interprète du Saint Laurent de Bertrand Bonnello (bande-annonce ici), est favori face à Pierre Niney, acteur principal du Yves Saint Laurent de Jalil Lespert (bande-annonce ici).

Gaspard Ulliel, 30 ans, nommé trois années de suite pour le César du meilleur espoir, avait fini par l'emporter en 2015 pour Un long dimanche de fiançailles, après avoir échoué en 2003 (Embrassez qui vous voudrez) et en 2004 (Les égarés). Dix ans après, il vise maintenant la catégorie supérieure.

Pierre Niney, 25 ans, n'est pas le favori des pronostiqueurs, malgré sa performance dans le film. Nommé deux années de suite au César du meilleur espoir, en 2012 pour J'aime regarder les filles et en 2013 pour Comme des frères, il n'a jamais gagné.

Les outsiders pour mettre d'accord les deux acteurs ne manquent pas. Romain Duris, 40 ans, est le premier d'entre eux, dans le film Une nouvelle amie, de François Ozon, dans lequel il se travestit en femme (bande-annonce ici). Nommé sans succès deux années de suite pour le César du meilleur espoir (en 1999 pour Gadjo Dilo, en 2000 pour Peut-être), et pareillement candidat malheureux au César du meilleur acteur à deux reprises (en 2006 pour De battre mon coeur s'est arrêté et en 2011 pour L'arnacoeur), il pourrait enfin avoir la reconnaissance de la profession.

Cette reconnaissance, Niels Arestrup, 66 ans, l'a déjà. C'est le plus âgé et le plus titré des sept. Il a déjà eu trois César, mais à chaque fois celui du meilleur second rôle: en 2006 pour De battre mon coeur s'est arrêté, en 2010 pour Un prophète, et l'an dernier pour Quai d'Orsay. Il vise la catégorie supérieure pour son rôle du général allemand Dietrich von Choltiitz qui, en août 1944, négocie avec le consul suédois Raoul Nordling (André Dussolier) et décide de ne pas faire sauter Paris, dans le film de Volker Schlondorf Diplomatie (bande-annonce ici).

Guillaume Canet, 41 ans, a aussi déjà été récompensé par un César, mais il s'agissait de celui de meilleur réalisateur en 2007 pour Ne le dis à personne. Il n'a jamais de César en tant qu'acteur, malgré une nomination en 1999 comme meilleur espoir pour En plein coeur. Cette année il est nommé pour son rôle dans le film de Cédric Anger La prochaine fois je viserai le coeur (bande-annonce ici), celui d'un gendarme assassin de jeunes femmes, dans les années 70, qui enquête sur ses propres crimes.

La surprise viendra peut-être de François Damiens, 42 ans, qui n'a jamais eu de César, malgré deux nominations comme second rôle dans L'arnacoeur en 2011 et Suzanne l'an dernier, et a souvent été considéré comme l'amuseur de service des César. Son sketch lors de la cérémonie 2011, l'année du film L'arnacoeur, restera l'un des moments les plus drôles de l'histoire des César (revoir la vidéo ci-dessous). Cette année il profite du beau succès de La famille Bélier (bande-annonce ici), plébiscité par le public et gâté par les nominations à ces César (six au total), et dans lequel il interprète un père sourd-muet, aux côtés de Karin Viard et Louna Emera, toutes deux en course également pour un César.

Enfin Vincent Lacoste, 21 ans, est la grosse cote parmi les sept acteurs. Nommé au César du meilleur espoir en 2010 pour son premier rôle, dans Les beaux gosses, il joue déjà dans la cour des grands, cette année, pour son rôle de jeune interne qui apprend à devenir médecin dans Hippocrate, de Thomas Lilti (bande-annonce ici), film aux sept nominations.

> Nominations pour le César du meilleur acteur:

Pierre Niney pour Yves Saint Laurent

Romain Duris pour Une nouvelle amie

Gaspard Ulliel pour Saint Laurent

Guillaume Canet pour La prochaine fois je viserai le coeur

Niels Arestrup pour Diplomatie

François Damiens pour La Famille Bélier

Vincent Lacoste pour Hippocrate

(Revoir ci-dessous le sketch de François Damiens aux César 2011):

 


 

Gaspard Ulliel, dans "Saint Laurent", est le favori pour le César du meilleur acteur

Commentaires

-