"Favelas": suspense dans les bidonvilles de Rio

Bidonville Millionnaire

"Favelas": suspense dans les bidonvilles de Rio

Publié le :

Mardi 11 Novembre 2014 - 15:04

Mise à jour :

Mercredi 12 Novembre 2014 - 21:10
Dans un bidonville de Rio, trois gamins découvrent un portefeuille compromettant, que la police corrompue essaye de récupérer: c'est l'histoire à suspense de "Favelas", ce mercredi 12 novembre sur les écrans français. Le film est réalisé par le Britannique Stephen Daldry, qui s'était fait connaître avec son premier film "Billy Elliot".
©Universal Pictures International
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Au Brésil, un homme poursuivi par la police sur un pont jette son portefeuille dans un camion-poubelle qui passe en contrebas. C'est là que tout commence.

Quelques heures plus tard, le camion a déversé ses ordures dans la grande décharge, près des favelas, où des dizaines de gamins récupèrent tout ce qui peut l'être. Rafael et Gardo, 14 ans, tombent sur ce portefeuille apparemment banal: il contient un peu d'argent, des papiers, des vignettes, une lettre, une clé de consigne de gare, une photo.

Ce n'est que le lendemain, quand le chef de la police locale débarque à la décharge et promet une forte récompense à qui le retrouvera, que les deux ados des bidonvilles se rendent compte que le portefeuille a une valeur inestimable.

Plutôt que de le rendre et d'empocher l'argent tout de suite, ils préfèrent tenter de remonter à son propriétaire, étape par étape, indice par indice, aidé par un de leurs copains, Rato. Ils ne savent pas ce qui les attend –et notamment qu'ils vont avoir la police aux trousses dans leur enquête audacieuse et pleine de dangers...

Pour cette histoire à suspense, le réalisateur britannique Stephen Daldry a posé sa caméra dans un bidonville de Rio, sans misérabilisme mais sans idéalisation non plus, avec des politiciens véreux, des policiers corrompus et des adolescents débrouillards.

Stephen Daldry sait y faire avec les jeunes acteurs puisque son premier film Billy Elliot, très remarqué en 2000, racontait l'histoire d'un enfant de 11 ans d'une ville minière de l'Angleterre qui préférait devenir danseur que boxeur.

Ici les trois adolescents brésiliens sont vifs, étonnants, alternant l'humour et le sérieux sans cabotiner ni en faire des tonnes, mais en donnant une vraie crédibilité à leurs personnages.

L'ambiance et l'histoire font parfois penser à Slumdog Millionaire, le film de Danny Boyle qui remporta huit Oscars en 2009, histoire d'un jeune homme issu des bidonvilles de Bombay qui participait au jeu télévisé Qui veut gagner des millions?.

Ici l'histoire est trop jolie pour être entièrement crédible mais le suspense est bien mené: peu de temps morts, pas le temps de souffler dans ce film plein de vie, de couleurs, de social et de bons sentiments. Un film qui veut prouver que ce ne sont pas toujours les plus forts, les plus riches et les plus méchants qui gagnent. Bref, c'est du cinéma.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film):

 

Trois adolescents des bidonvilles de Rio sont les héros du film "Favelas".

Commentaires

-