"L'apparition": Vincent Lindon sur la piste de la Vierge Marie (vidéo)

"L'apparition": Vincent Lindon sur la piste de la Vierge Marie (vidéo)

Publié le :

Dimanche 11 Février 2018 - 19:07

Mise à jour :

Mercredi 14 Février 2018 - 17:10
Dans le film "L'apparition" de Xavier Giannoli, qui sort ce mercredi, Vincent Lindon interprète un grand reporter qui accepte de participer à une commission d'enquête du Vatican sur une apparition présumée de la Vierge Marie dans le Sud-Est de la France.
©Shanna Besson/Memento Films
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Un journaliste qui ne doute jamais n'est pas un vrai journaliste. Dans le film L'apparition (ce mercredi 14 sur les écrans), Vincent Lindon interprète un grand reporter, habituellement confronté au réel, qui est gagné par le doute et les interrogations lorsqu'on le charge d'une enquête sur une apparition présumée de la Vierge Marie.

Jacques, journaliste au quotidien Ouest-France, revient d'un reportage de guerre en Syrie. Professionnel chevronné et reconnu pour son sérieux et sa rigueur, il reçoit un coup de téléphone du Vatican, qui l'invite à venir au Saint-Siège. On lui propose de faire partie d'une commission d'enquête chargée de faire la lumière sur les affirmations d'une jeune fille de 16 ans qui, dans une petite ville du sud-est de la France, dit avoir eu une apparition de la Vierge Marie.

Étonné, sceptique mais curieux, Jacques accepte. Il se retrouve avec les autres membres de la commission d'enquête (deux curés, un théologien, une psychiatre, une sténo) dans cette petite ville devenue, comme Lourdes ou Fatima, le lieu de convergence de milliers de pèlerins où la jeune fille, Anna, est un phénomène de culte: T-shirts, mugs, BD, boules à neige, messes et Ave Maria, interviews et vidéos sur Internet.

Jacques,  qui n’a rien à voir avec ce monde-là, commence à interroger Anna. La jeune fille, née sous X, ballottée de familles d'accueil en foyers, est à présent novice dans un couvent. "Je ne suis pas une menteuse", lui dit-elle tranquillement lors de leur premier entretien. Le journaliste, lui, veut des preuves et des faits, et entame son enquête. Apparition ou mystification? Miracle ou mensonge?...

C'est le 7e film de Xavier Giannoli, réalisateur éclectique de films de genres différents, notamment Quand j'étais chanteur (2006) avec Gérard Depardieu et Cécile de France, et plus récemment Marguerite (2015), qui a valu à Catherine Frot le César de la meilleure actrice. "L'apparition a toujours été un film conçu comme une enquête. Sauf que, en l'occurrence c'est une enquête à propos d'une jeune fille qui aurait eu une apparition donc, en fin de compte, c'est une enquête sur l'existence de Dieu", explique-t-il dans le dernier numéro du mensuel des salles UGC Illimité.

Lire la critique - Marguerite: Catherine Frot, émouvante Castafiore

Pour ce film, il s'est documenté sur les apparitions et les "enquêtes canoniques" que lance régulièrement l'Église catholique (lire ici le résumé de la question sur le site Croire, qui dépend du journal catholique La Croix), projet qui lui trottait dans la tête depuis trois ans. "Ce point de vue d’une enquête documentaire sans complaisance sur des preuves supposées de l’existence de Dieu correspondait à ce que je ressentais alors dans ma vie, au doute essentiel qui était devenu le mien", dit-il. "Ce doute est devenu une force de vie et de cinéma. (…) J’avais depuis longtemps le désir de savoir où j’en étais par rapport à la question religieuse, à la foi..."

L'apparition est filmé presque comme un thriller, comme un film d'enquête, avec ses mystères, ses personnages énigmatiques, ses faits troublants, ses fausses pistes et ses vraies interrogations, son suspense mystique, son atmophère équivoque, ce que découvre le journaliste et ce qu'il ne s'explique pas...

Face à la jeune actrice Galatea Bellugi, sobre et crédible dans le rôle d'Anna, Vincent Lindon occupe tout l'écran, dans ce rôle de grand reporter qui n'est "ni un bigot ou un athée cynique mais juste un homme libre qui voudrait démêler le vrai du faux", explique le réalisateur, fils de journaliste, qui dit avoir écrit le rôle pour lui. C'est un peu son alter ego à l'écran, un journaliste qui a passé sa vie à chercher des preuves tangibles et qui, ici, rencontre sa limite: il découvre un monde où la preuve n’est rien et où l’invisible garde ses secrets.

Vincent Lindon, journaliste, enquête sur une apparition présumée de la Vierge Marie dans le Sud-Est de la France.


Commentaires

-