Google célèbre Marcel Pagnol : l’auteur aurait eu 125 ans aujourd’hui

Google célèbre Marcel Pagnol : l’auteur aurait eu 125 ans aujourd’hui

Publié le 28/02/2020 à 13:51 - Mise à jour à 13:53
Google
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Ce vendredi 28 février, Google rend hommage à Marcel Pagnol, via un doodle aux couleurs de la Provence. L’auteur de la trilogie marseillaise est né il y a exactement 125 ans.

Régulièrement et le temps d’une journée, le moteur de recherche Google remplace le logo officiel de sa page d’accueil par un doodle (« gribouillage » en anglais). Le dessin commémore le plus souvent un anniversaire ou un événement d’envergure. Ce vendredi 28 février, c’est Marcel Pagnol qui est mis à l’honneur, via un dessin, sur lequel on aperçoit les collines provençales chères à l’auteur, une mule et une poignée de personnages chapeautés de paille. Né le 28 février 1895 à Aubagne, Marcel Pagnol aurait eu 125 ans aujourd’hui.

Marcel Pagnol, la Provence universelle
Fils d’instituteur public, Marcel Pagnol fait ses études au lycée Thiers de Marseille, puis obtient sa licence d’anglais et devient professeur à Aix-en-Provence. Il enseigne ensuite à Paris, au lycée Condorcet, avant de prendre congé de l’Éducation nationale « pour cause de littérature ». La pièce Topaze (1928) sera son premier gros succès.

A la fois cinéaste, auteur dramatique et romancier, Marcel Pagnol aura fait de sa Provence natale la scène de la presque totalité de son oeuvre et prouvé qu’« une œuvre locale, mais profondément sincère et authentique peut parfois plaire dans le monde entier ». Ses écrits et réalisations connurent en effet un succès retentissant, bien au-delà des frontières françaises. C’est notamment le cas de son autobiographie en trois volumes : La Gloire de mon père, Le Château de ma mère et Le Temps des secrets. Écrite à partir de 1957, elle raconte son enfance et son adolescence provençales, entre scolarité brillante à Marseille et vacances heureuses dans les collines avec son ami « Lili des Bellons ».

On doit aussi à Pagnol la célèbre trilogie marseillaise : Marius, Fanny et César, écrite pour la scène et adaptée ensuite à l’écran par l’auteur lui-même. Hommage à Marseille et aux Marseillais, cette histoire d’amour contrarié entre Fanny et Marius est un chef-d’oeuvre de réalisme et de psychologie. « Dans cette entreprise de découverte de l'homme, Pagnol est roi. Tout ce qu'il nous dit sur une scène ou dans un film concourt à nous révéler l'essentiel des êtres », dira Jean Renoir du film Fanny.

Pagnol est aussi l’auteur de L'Eau des collines, roman en deux tomes, comprenant Jean de Florette et Manon des Sources. Écrit en 1962, il est inspiré de son film Manon des sources, réalisé dix ans auparavant.

Pagnol, seul académicien « qui sente l’air du dehors »
Le 4 avril 1946, Marcel Pagnol est élu à l’Académie française, à quarante-sept ans seulement. Détail amusant, la réception du « maître du théâtre filmé », un an plus tard… fut filmée : une première dans l’histoire de l’Académie française. L’événement inspira ces mots à François Mauriac : « Pagnol, le seul à ne pas avoir de socle. Il semble s’être glissé dans cette antichambre de l’éternité en passant par la fenêtre, le seul qui sente l’air du dehors ». Pagnol s’éteindra à Paris le 18 avril 1974.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Google rend hommage à Marcel Pagnol via un Doodle

Annonces immobilières

Fil d'actualités Culture




Commentaires

-