"Quand l’Europe improvise" dans ses périodes de crises, par Luuk Van Middelaar

"Quand l’Europe improvise" dans ses périodes de crises, par Luuk Van Middelaar

Publié le :

Mardi 22 Janvier 2019 - 12:19

Mise à jour :

Mercredi 23 Janvier 2019 - 16:40
©DR
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Luuk van Middelaar, ancienne plume du président du Conseil européen Herman von Rompuy, nous dévoile les coulisses des sommets européens de ces dernières années ponctuées par plusieurs crises dans son dernier livre "Quand l'Europe improvise" (Ed.Gallimard). Celle-ci arrivera-t-elle à se fixer un cap durable ou sera-t-elle contrainte de continuer à improviser?

L’hypothèse du no deal dans le cas du Brexit paraît être la plus proche de la réalité dans le contexte du vote des députés britanniques contre l’accord trouvé entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Theresa May a échappé de justesse à la motion de censure, avec 325 votes pour, et 306 contre. Mais la crise du Brexit est loin d’être une crise unique en Europe. Les crises se sont multipliées sur notre continent depuis plus d’une décennie: crise des migrants, Ukraine, Grèce, crise atlantique, etc. En partant de l’exemple du grand homme de jazz Miles Davis "I’ll play it first, and I will tell you what it is later" ("je joue d’abord et je vous dis ce que c’est après") Luuk van Middelaar affirme dans son livre Quand l'Europe improvise, à juste titre, qu’il est urgent de réviser l’Union européenne qui n’arrête pas d’improviser lors de ses crises et d’agir au coup par coup. La question à se poser: quelle est la vision à longue terme de l’Union européenne pour nos citoyens? Quelle est la place de ce projet de paix, née dans les années 50, pour les citoyens aujourd'hui? 

Lire aussi - Elections européennes 2019: l’avenir de l’Union est-il menacé?

Nous vivons dans un contexte crucial, avec des citoyens de plus en plus mécontents de leur gouvernement, des dirigeants politiques nationaux et européens qui ont été mis face à des situations ahurissantes et inattendues. Pour l'auteur, le chaos crée par ces événements a imposé à l’Union européenne d'improviser. Mais que veux-t-il dire? Luuk Van Middelaar démontre très concrètement que l’Europe est passée de la "politiques de la règle" à la "politique de l’événement" c’est à dire que les chefs d’Etat et de gouvernement pour la plupart ainsi que les commissaires européens ont dû prendre une gamme d’actions pour faire faces au  obstacles. Sauvegarder notre destin collectif européen n’a pas toujours été facile, les dirigeants ont dû s’inventer et se réinviter, être créatifs ou trouver des solutions innovantes tout en passant à l’action et prendre le destin en main.     

Face à ces crises, à ces obstacles, les dirigeants européens se sont adaptés en passant à la "politique de l’évènement" pour éviter la faillite imminente du système état. Pour Middelaar cette métamorphose a été positive malgré les difficultés intrinsèques. Elle a suscité la recherche du soutien des parlementaires et des citoyens nationaux par des discours convaincants, nécessitant courage et initiative. 

A la veille des élections européennes qui auront lieux entre le 23 et le 26 mai, ce livre nous invite à réfléchir à l’Union européenne. Ce système a des failles mais il a aussi le mérite d’avoir su s’adapter à un contexte difficile et donc de survivre. Le procès fait à l’Union européenne a été très dur et même injuste car au lieu d’assumer leurs responsabilités nationales, les politiciens nationaux et même les médias nationaux ont préféré dire que "c’est la faute à Bruxelles" quand les choses ne fonctionnaient pas. L’auteur invite le lecteur à voir le côté positif du chemin parcouru depuis quelques décennies et comprendre les surprenants accomplissements de l’Union européenne. Depuis son origine, ce projet ne cesse pas de surprendre et de s’adapter avec une politique de petits pas, si cher à Jean Monnet ou avec le phénomène de "spill over" si cher aux théories fonctionnalistes.

Luuk van Middelaar, universitaire philosophe et historien est un des grands spécialistes des questions européennes de nos jours. Il a assuré pendant cinq ans, entre 2010 et 2015 la fonction de "plume" de Herman Van Rompuy, le premier président permanent du Conseil européen. Avec un art oratoire impressionnant il a souligné lors de la conférence du 13 décembre 2018 à la Maison de l’Europe de Paris que l’Europe est dans un moment de vérité. A l’approche des élections européennes, il est plus important que jamais d’inviter les européens à s’approprier le projet européen. Politiser l’Union européenne dans le sens de l’appropriation de son essence est une nécessité. Le passage après des décennies d’orthodoxie institutionnelle des cercles bruxellois à la politique de l’évènement nous fait comprendre la nécessité de nos jours de politiser l’Union européenne. La détermination sans faille pour préparer l’avenir ensemble à unir nos forces après cette période d‘improvisation s’imposera pour les Européens pour sauver ce projet de paix.

La Maison de l’Europe de Paris organise en partenariat avec Kantar Public un cycle de conférences sur le Parlement européen en vue des élections européennes 2019. Celui-ci a débuté par la conférence du 29 novembre dernier, d’où ont été récoltées les citations de cet article, et se poursuivra jusqu’en mai 2019.

(Centre d’Information Europe Direct de la Maison de l’Europe de Paris)

Luuk Van Middelaar, ancienne plume du président du Conseil européen Herman von Rompuy.


Commentaires

-