Keaton Jones: harcelé car raciste? Après l'émotion, les questions (vidéo)

Keaton Jones: harcelé car raciste? Après l'émotion, les questions (vidéo)

Publié le :

Mardi 12 Décembre 2017 - 11:06

Mise à jour :

Mardi 12 Décembre 2017 - 11:16
Keaton Jones, un jeune Américain, fait le buzz depuis quelques jours. Sa mère l'a filmé en pleurs à la sortie de l'école après qu'il a été harcelé par des camarades de classe. Mais depuis, elle a fermé sa page Facebook car elle est lynchée par des internautes, qui l'accusent de racisme.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un petit garçon originaire de Knoxville dans le Tennessee aux Etats-Unis a récemment ému la planète au travers d'une vidéo déchirante, postée par sa mère sur Facebook.

On y voit l'enfant, prénommé Keaton Jones et âgé d'une dizaine d'années, pleurer toutes les larmes de son corps et raconter le calvaire qu'il vit au quotidien: le harcèlement scolaire.

La vidéo a été tournée juste après l'école, directement dans la voiture de Kimberly Jones, sa maman. Le jeune garçon venait à nouveau de passer une horrible journée à cause des moqueries d'autres écoliers.

Lire aussi: harcèlement scolaire - briser la loi du silence, est-ce la solution?

"Ils se moquent de mon nez. Ils disent que je suis moche et que je n'ai pas d'amis", explique tant bien que mal Keaton entre deux sanglots. "Je n'aime pas ce qu'ils me font subir. Et je n'aime pas que d'autres enfants en souffrent aussi… Ce n'est pas normal. Les gens qui sont différents n'ont pas à être critiqués pour ça".

Ces images ont ému des milliers de personnes. Plusieurs célébrités ont réagi et ont apporté leur soutien à Keaton. Chris Evans (alias Captain America) l'a par exemple invité à l'avant-première du prochain Avengers. Snoop Dogg a assuré qu'il était devenu son ami pour la vie. Justin Bieber aussi.

Puis Katy Perry, Jennifer Lopez, Jesse Williams, Enrique Iglesias, Demi Lovato ou même le fils de Donald Trump lui ont envoyé des messages de sympathie, en profitant aussi pour faire de la prévention contre le fléau qu'est le harcèlement scolaire, dans toutes les écoles du monde.

Mais sous cette jolie histoire, ce grand élan de solidarité, certains dénoncent une vaste escroquerie.

Si Keaton n'a pas feint ses larmes, sa mère Kimberly les aurait bien utilisées afin de se faire de l'argent sur le dos de son fils. Accusée de racisme, s'affichant notamment avec le drapeau des confédérés, symbole d'esclavagisme, elle s'est fait lyncher sur les réseaux sociaux et a dû fermer sa page Facebook comme l'a expliqué TMZ.

Une cagnotte GoFundMe avait été ouverte (mais a depuis fermé) et a récolté plus de 50.000 dollars. Kimberly Jones avait même créé un compte Paypal pour récupérer l'argent selon plusieurs médias américains.

Plusieurs rumeurs disent aussi que si Keaton a été frappé, c'est parce qu'il a insulté ses camarades de "sales nègres".

Suite à ces révélations, plusieurs stars ont supprimé leurs messages de soutien. Rihanna, notamment, qui avait qualifié Keaton de "héros" sur son comtpe Instagram, a effacé sa publication.

Keaton Jones, victime de harcèlement scolaire, a reçu le soutien de stars du monde entier.


Commentaires

-