Etienne Chouard défend le "doute" sur un attentat de Strasbourg organisé par l'Etat (vidéo)

Etienne Chouard défend le "doute" sur un attentat de Strasbourg organisé par l'Etat (vidéo)

Publié le :

Vendredi 29 Mars 2019 - 11:23

Mise à jour :

Vendredi 29 Mars 2019 - 11:28
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le mot "complotiste" a été lâché par Pascal Praud comme par Etienne Chouard lors d'un débat houleux sur CNews jeudi 28. Interrogé sur la théorie d'un attentat de Strasbourg organisé par l'Etat, l'enseignant et animateur radio a répondu "je n'en sais rien", évoquant la nécessité de douter de tout.

L'échange a été tendu entre Pascal Praud et Etienne Chouard jeudi. Le présentateur de CNews interrogeait celui qui anime désormais une émission de Sud radio sur une rumeur complotiste persistante: le fait que l'attentat sur le marché de Noël de Strasbourg survenu le 11 décembre dernier ait été organisé par le gouvernement pour distraire l'attention de la crise des Gilets jaunes.

Cette idée avait notamment était sous-entendue par le leader Gilet jaune Maxime Nicolle (alias Fly Rider). Interrogé sur la "crédibilité" de ce-dernier, Etienne Chouard a d'abord botté en touche, jugeant qu'il était reproché à Maxime Nicolle de "douter de la version du gouvernement" alors que "la vertu cardinale  d'un citoyen est d'être vigilant".

Voir: Hommage à Chouard - Ruffin confesse une "erreur"

"Donc vous êtes complotiste. (...)Vous pensez vraiment que le gouvernement est responsable de l'attentat de Strasbourg?", s'est impatienté Pascal Praud. Ce à quoi son interlocuteur a répondu "Je n'en sais rien". Face à la réaction du présentateur entre agacement et résignation, il a argumenté que "le doute doit être possible sur tous les sujets(...) c'est la base même de l'intelligence". La thèse de la tuerie organisée par le pouvoir en place serait donc sur la table.

Etienne Chouard est un habitué de cette idéologie du doute. "Oui, je suis un complotiste. Comme tout citoyen digne de ce nom, je suis vigilant et donc je me méfie des complots des puissants du moment", déclarait-il ainsi début février sur France Inter.

Il avait déjà émis à demi-mot des doutes sur les versions officielle peur après les attentat de Nice et de Saint-Etienne du Rouvray -revendiqués par l'Etat islamique-, citant en exemple 1984 de George Orwell: "Big Brother, pour obtenir le contrôle total de la société, a besoin de guerres permanentes, et donc il les organise. On se fout de la gueule du monde avec les «terroristes»", affirmait-il alors.

Maxime Nicolle avait déclaré peu après l'attaque de Strasbourg: "le mec qui veut vraiment faire un attentat, il attend pas qu'il y ait trois personnes dans la rue le soir à 20h".

Lire aussi:

Le complotiste Etienne Chouard animera une émission sur Sud Radio

Interrogé sur la théorie du complot concernant l'attentat de Strasbourg, Etienne Chouard a défendu le "doute".

Commentaires

-