Google Doodle: qui est Sergueï Prokoudine-Gorski (photos)

Google Doodle: qui est Sergueï Prokoudine-Gorski (photos)

Publié le :

Jeudi 30 Août 2018 - 08:56

Mise à jour :

Jeudi 30 Août 2018 - 09:00
Le Google Doodle de ce jeudi rend hommage à Sergueï Prokoudine-Gorski. Ce chimiste russe devenu photographe qui aurait eu 155 ans est célèbre pour sa contribution au développement de la photographie en couleur, mais aussi pour avoir livré un témoignage saisissant de la Russie, aux dernières heures des Tzars.
©Library of Congress
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Google éclaire une nouvelle fois les internautes sur l'histoire d'un personnage dont le nom est peu connu mais dont la contribution a été très importante. Il s'agit ce jeudi 30 de Sergueï Prokoudine-Gorski.

Ce chimiste russe devenu photographe aurait eu 155 ans ce jour. Grâce à cette étonnante double casquette, il a à la fois participé à la révolution de la photo couleur et permis de livrer un exceptionnel témoignage historique.

Travaillant d'abord dans la métallurgie, il s'intéressera vite à la photographie, cherchant a créé des diapositives. C'est ce concept de la lumière qui traverse une image qui va le mener à développer une technologie permettant d'obtenir des rendus en couleur.

Il va créer un système basé sur la superposition d'une même image avec trois filtres rouge, vert et bleu. Un savant dosage de la lumière permettait alors de projeter une image en couleur. Le résultat n'avait pas grand chose à envier aux photos modernes.

Voir: Google Doodle: qui était Gerda Taro, la photographe qui a créé Robert Capa?

Le succès de cette méthode lui vaudra d'obtenir du Tzar Nicolas II le soutien d'un projet titanesque: dresser le portrait de la Russie et de ses habitants en allant les photographier. Dans un l'Empire russe du début du XXe siècle, le plus vaste pays du monde mais certainement pas le plus facile à parcourir, la tâche est pour le moins ambitieuse.

Elle sera cependant menée à bien, en plusieurs années. Ce sont quelques 10.000 clichés qui seront réalisés. Mais seule une petite partie existe encore. En effet, nombre d'entre eux seront détruits durant la Révolution russe. Ce qui donnera cependant à l'œuvre de Sergueï Prokoudine-Gorski une toute autre dimmension.

Ces images demeurent ainsi l'un des rares témoignages en couleur des dernières années de la Russie des Tzar. Sergueï Prokoudine-Gorski est mort à Paris en 1944. Quelques années plus tard, ses héritiers feront don des dernières plaques photographiques à la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis, la plus grande du monde.

Lire aussi:

Légende de la photo de guerre, David Douglas Duncan s'en est allé

 

De jeunes paysannes russes immortalisées en couleur par Sergueï Prokoudine-Gorski.


Commentaires

-