Koh-Lanta: révélations sur l'agression sexuelle présumée de Candide Renard

L'enquête se poursuit

Koh-Lanta: révélations sur l'agression sexuelle présumée de Candide Renard

Publié le :

Mardi 19 Juin 2018 - 12:27

Mise à jour :

Mardi 19 Juin 2018 - 12:37
Candide Renard est sortie de son silence la semaine dernière, et a notamment démenti certaines informations au sujet de l'agression sexuelle présumée qu'elle aurait subie sur le tournage de Koh-Lanta. Ce mardi, de nouvelles révélations ont été faites sur le déroulé des événements et sur les suites judiciaires.
©Capture d'écran TF1
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'affaire de l'agression sexuelle présumée de Candide Renard par Eddy Guyot, sur le tournage de Koh-Lanta, promet des avancées significatives cette semaine dans la mesure où, selon Le Figaro, les cinq autres candidats de leur équipe dans le jeu doivent être entendus par la justice.

Aurélie, Fabien, Charlotte, Hervé et Joséphine, qui composaient donc l'équipe bleue avec Candide et Eddy, doivent en effet donner cette semaine leurs versions des faits du déroulé de la soirée où la jeune femme aurait été agressée sexuellement. Ils ont tous été convoqués par le juge d'instruction.

Gilles Verdez, désormais journaliste faits divers sur CNews, avait interviewé la fille d'Hervé Renard, sélectionneur du Maroc pour cette Coupe du monde de football, lundi 11.

Cette dernière avait notamment démenti l'information selon laquelle elle aurait refusé la confrontation avec Eddy Guyot, son agresseur présumé. Elle avait aussi révélé avoir été empêchée par un candidat de prévenir la production de ce qu'il venait de se passer.

Voir aussi: agression sexuelle présumée sur Koh-Lanta - Candide Renard dit sa vérité

La discussion entre Candide Renard et Gilles Verdez a bel et bien eu lieu. Elle a été confirmée par son avocat Me Léon del Forno au Figaro.

Et selon le quotidien national, c'est après avoir été empêchée d'accéder au téléphone de secours que Candide Renard aurait prévenu une amie du jeu, qui aurait alors simulé un malaise pour faire venir le médecin, et ainsi alerter la production au sujet de l'agression sexuelle.

Aucune information n'a encore filtré sur la personne qui a aidé Candide. Mais il s'agirait donc d'une femme. Autrement dit Aurélie, Charlotte ou Joséphine. Mais c'est encore plus flou concernant le candidat qui a voulu empêcher Candide de prévenir la production.

Selon "Le Figaro", une candidate de Koh-Lanta aurait simulé un malaise pour permettre à Candide Renard de prévenir la production qu'elle avait subi une agression sexuelle.

Commentaires

-