Michel Cymes veut soigner la "connerie" d'Eric Drouet et Maxime Nicolle (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 21 mars 2019 - 19:37
Image
Michel Cymes
Crédits
©GUILLAUME SOUVANT/AFP/Archives
Michel Cymes s'est payé la tête de Maxime Nicolle et Eric Drouet mardi soir dans "Quotidien".
©GUILLAUME SOUVANT/AFP/Archives

Alors qu'il faisait le tour des plateaux tv pour promouvoir son nouveau talk-show santé, Michel Cymes a été amené à réagir sur l'actualité. Mardi 19 au soir, dans Quotidien sur TMC, il a proposé de donner un médicament contre la "connerie" à Maxime Nicolle et Eric Drouet, têtes d'affiche des Gilets jaunes.

Michel Cymes était l'invité de Quotidien mardi soir avec l'humoriste Nicole Ferroni pour parler de sa nouvelle émission santé Ca ne sortira pas d'ici.

Yann Barthès, le présentateur, a voulu le faire réagir sur l'actualité et lui a notamment posé la question suivante: "Imaginons que vous avez le médicament contre la connerie, mais vous n'avez qu'un seul médicament utilisable une seule fois sur une seule personne. Vous soignez qui?".

Le médiatique médecin, qui venait de voir un reportage sur les Gilets jaunes dans lequel on entendait Maxime Nicolle et Eric Drouet réagir aux violences survenues samedi sur les Champs-Elysées, a alors répondu: "Un comprimé, je le coupe en deux et je donne une moitié à chacun des deux Gilets jaunes que vous avez entendus tout à l'heure".

Lire aussi: Michel Cymes clashé par Hanouna - "Je suis rassuré qu'il me déteste" (vidéo)

Pour rappel, Maxime Nicolle s'était dit "fier que les gens (arrêtent) d'être des moutons" après l'acte 18 qui a fait beaucoup de dégâts, notamment à Paris sur les Champs-Elysées. Sans toutefois cautionner à proprement parler ce qui s'était passé: "La violence et la destruction sont toujours regrettables, mais elles ne viennent pas de nulle part".

Et aussi:

Gilets jaunes: Eric Drouet veut que François Boulo devienne le représentant officiel

Pour le Gilet jaune Maxime Nicolle le sionisme est "raciste"

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.