Stéphane Bern se plaint d'être payé comme un "technicien" (vidéo)

Stéphane Bern se plaint d'être payé comme un "technicien" (vidéo)

Publié le :

Mardi 13 Février 2018 - 18:48

Mise à jour :

Mardi 13 Février 2018 - 18:50
Stéphane Bern a à nouveau affirmé ce mardi qu'il ne se trouvait pas assez payé pour les émissions qu'il anime sur France 2. Pour cela, il a décidé de se lancer dans la production.
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'animateur de Secrets d'histoire a affirmé ce mardi 13 au matin qu'il était payé "comme un technicien" pour présenter ses émissions. Au micro d'Europe 1, il est revenu sur une phrase lâchée dimanche 11 sur RTL.

Il expliquait alors être "payé un peu comme le smicard" de ses émissions, comme il n'avait aucun droit sur le montage ou l'image, n'étant "que" présentateur.

A voir aussi: Lassé des critiques, Stéphane Bern pousse un coup de gueule sur le plateau de "Quotidien"

"C'était assez vrai. On vous demande d'être sur le plateau et puis vous êtes payés comme un technicien", a à nouveau affirmé l'animateur alors qu'il était questionné à ce sujet ce mardi. Il a alors provoqué la surprise de son interlocuteur Philippe Vandel.

Celui-ci lui a alors rétorqué que selon un papier de Capital listant les gros salaires de la télévision française, Stéphane Bern gagnait 11.000 euros par émission sur France 2. Un cachet bien loin de certains de ses confrères mais tout de même assez confortable et loin du salaire d'un "smicard".

En ayant assez de se sentir floué, Stéphane Bern a d'ailleurs annoncé qu'il comptait se lancer dans la production. Un affaire d'argent donc, mais pas seulement. L'animateur de 54 ans veut aussi avoir un droit de regard sur les émissions dans lesquelles il apparait, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

"Mais je ne me plains pas de mon sort. Je fais les choses par plaisir et je trouve que là, entre Secrets d'histoire, La fabuleuse histoire du restaurant et bientôt une émission avec Lorant Deutsch, j'ai trouvé enfin à élargir la palette de mes activités. Donc je suis très heureux de mon sort", a-t-il cependant tempéré.

Pour Stéphane Bern, n'être "que" animateur ne rapporte pas beaucoup.


Commentaires

-