"Blurred Lines": Robin Thick et Pharrell Williams condamnés pour plagiat

"Blurred Lines": Robin Thick et Pharrell Williams condamnés pour plagiat

Publié le :

Jeudi 12 Mars 2015 - 09:14

Mise à jour :

Jeudi 12 Mars 2015 - 09:14
Pharrel Williams et Robin Thicke ont été condamnés par la justice américaine, mardi 10, pour avoir plagié une chanson de Marvin Gaye et en faire leur tube "Blurred Lines". Ils devront verser plusieurs millions de dollars aux héritiers de la légende de la soul.
©Capture d'écran
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Plagié ou inspiré de? Le débat, vieux comme l'art, est parfois tranché par la justice. Robin Thicke et Pharrell Williams ont été jugés coupables mardi 10 par un tribunal américain d'avoir plagié le titre Got to give it up (1977) de Marvin Gaye, pour leur tube Blurred Lines. Ils devront verser 7,4 millions de dollars (7 millions d'euros) aux héritiers de la légende soul qui avaient porté plainte.

Durant les deux semaines de procès, à Los Angeles, le juge a demandé aux huit jurés de comparer les deux titres afin de se faire leur idée. Ils ont ainsi conclu au plagiat, retenant une ressemblance confinant à l'identique entre les deux partitions vierges d'arrangements superflus, détaille Libération qui souligne que la chanson de Marvin Gaye est brevetée. Le quotidien a également repéré une vidéo qui permet de comparer les deux versions (voir en fin d'article).

Le jury a ainsi donné raison à l'avocat des ayants droits de Marvin Gaye. Réclamant 16,5 millions de dollars (soit les revenus générés par le tube), ceux-ci affirment que les deux artistes ont délibérément plagié Got To Give It Up.

Une version que contestent Pharrell Williams et Robin Thicke. "La famille Gaye n'est pas propriétaire d'un genre ou d'un groove", a ainsi déclaré l'avocat du second qui défendait la liberté "d’élaborer sur Got to Give it Up à partir du moment où l’on n'en copie pas les notes". Pharrell Williams a quant à lui assuré qu'il avait composé la mélodie sans penser au titre de Marvin Gaye.

Les deux artistes condamnés ont laissé entendre qu'ils pourraient faire appel de la décision du tribunal.

(Voir ci-dessous la vidéo comparant les deux chansons):

 

Pharrell Williams (à g.), Robin Thicke et Emily Ratajkowski, dans le clip de "Blurred Lines".


Commentaires

-