Céline Dion à l'AccorHotels Arena: l'hommage vibrant à son mari René Angelil

Céline Dion à l'AccorHotels Arena: l'hommage vibrant à son mari René Angelil

Publié le :

Samedi 25 Juin 2016 - 15:30

Mise à jour :

Samedi 25 Juin 2016 - 15:41
©Reuters/Mathieu Belanger
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La star mondiale est de passage à Paris pour une série de neuf dates dont la première avait lieu vendredi. La mort de son mari René Angélil a transformé le premier concert, programmé bien avant le décès, en véritable hommage de l'artiste.

Ce devait être pour Céline Dion le premier concert d’une série de neuf dates à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, à l’AccorHotels Arena (anciennement POPB). Le tour de chant était prévu depuis longtemps mais la mort de René Angelil, son mari, a depuis endeuillé la star québécoise. Cette première date s’est donc transformée en véritable hommage, et en communion entre une artiste ravagée par l’émotion, et un public acquis à sa cause.

Entouré d’une trentaine de musiciens et de choristes, Céline Dion a ouvert son spectacle de deux heures par son nouveau titre Encore un soir, écrit en collaboration avec Jean-Jacques Goldman, qui figurera dans son prochain album qui sortira fin août. L’artiste au bord des larmes, a cependant réussi à poursuivre sa performance et à ravir son public avec pas moins d’une trentaine de titres interprétées, dont ses plus grands classiques Pour que tu m'aimes encoreZiggyS'il suffisait d'aimer ou My Heart Will Go On.

Céline Dion a tenu à remercier ses fans pour le soutien que ceux-ci lui ont apporté lors de ces cinq derniers mois difficiles. "Avant tout, je veux vous remercier pour tous vos mots, vos regards. Les enfants et moi, nous allons bien, donc tout va bien. C'est important pour moi de débuter avec cette chanson [Encore un soir, NDLR]. Je ne peux pas m'empêcher de penser à René. Je sais qu'il est présent avec nous (...) Mais les larmes ont laissé place aux sourires."

La chanteuse s’est laissée également aller à l’interprétation de quelques reprises qui ont apporté une émotion supplémentaire au spectacle: The Show must go on de Queen, en hommage à son mari qui était aussi son imprésario et qui a lancé sa carrière, ou Purple Rain en mémoire de son interprète original, Prince.

Céline Dio a clôt son spectacle par un dernier hommage en interprétant Vole avec, en projection sur les écrans dans son dos, une photo du couple enlacé. *

 

 

L'artiste, bien que parfois au bord des larmes, a assuré les deux heures de concert.


Commentaires

-