Eurovision en Israël: le groupe islandais menacé d'être refoulé pour motif politique (vidéo)

Eurovision en Israël: le groupe islandais menacé d'être refoulé pour motif politique (vidéo)

Publié le :

Mardi 12 Mars 2019 - 20:17

Mise à jour :

Mardi 12 Mars 2019 - 20:39
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon plusieurs sources médiatiques, le groupe Hatari qui doit représenter l'Islande lors du concours de l'Eurovision en Israël, en mai prochain, pourrait se voir refuser l'entrée dans le pays. Ses membres ont affiché des positions décrites comme pro-palestiniennes.

Le concours de l'Eurovision va-t-il être au cœur d'un incident diplomatique? Selon le journal Le Figaro reprenant une information du journal israélien Haaretz, le groupe qui candidate sous les couleurs de l'Islande pourrait se voir refuser l'entrée sur le territoire d'Israël. La cause? Une prise de position des membres du groupes en faveur de la Palestine.

Le groupe Hatari, au style particulièrement sombre et détonnant avec la majorité des titres proposés à l'Eurovision, ont gagné le 2 mars dernier le droit de représenter l'île aux confins de l'Europe du Nord. Leur chanson Hatrid Mun Sigra ("la haine vaincra" en version française) devait batailler lors de la demi-finale le 14 mai à Tel-Aviv avec l'espoir d'accrocher une place pour la grande finale (où la France est automatiquement qualifiée) le samedi 18 mai.

Mais les trois principaux membres du groupe, Klemens Hannigan, Matthías Haraldson et Einar Stéfansson, ont à plusieurs reprises émis des idées politiques sur la situation en Israël et dans les territoires palestiniens. Ils auraient signé notamment une pétition islandaise demandant le boycott du concours organisé en Israël. Ce qui ne les a pas empêchés donc de candidater –et de gagner– pour représenter l'Islande lors de la compétition.

(Voir ci-dessous la prestation du groupe Hatari)

Dans une interview au journal britannique Independent (voir ici), le groupe assume ce paradoxe apparent: "Toutes les chansons qui seront interpretées durant le concours heurteront la sensibilité de beaucoup de gens à cause du contexte dans lequel il va se dérouler et des critiques légitimes que beaucoup expriment".

La presse israélienne explique qu'une requête pour interdire le territoire israélien au groupe est à l'étude mais que la société organisatrice de l'Eurovision a rappelé que la liberté d'expression des artistes doit être respectée.

Israël a gagné le droit d'organiser le concours de l'Eurovision, comme le veut le règlement, en remportant l'édition 2018 qui se déroulait au Portugal.

Voir aussi:

L'Ukraine renonce à participer à l'Eurovision

Bilal Hassani, idole queer des jeunes et porte-drapeau français à l'Eurovision

Le groupe Hatari doit représenter l'Islande à l'Eurovision, en Israël, en mai.


Commentaires

-