Le prêtre qui a célébré les obsèques de Johnny confie son émotion

Benoist de Sinety

Le prêtre qui a célébré les obsèques de Johnny confie son émotion

Publié le :

Samedi 16 Décembre 2017 - 15:34

Mise à jour :

Samedi 16 Décembre 2017 - 15:37
Le père Benoist de Sinety, qui a célé­bré les obsèques de Johnny Hally­day, a livré son témoignage au "Figaro". Le prêtre s'est dit très ému par la foule rassemblée pour l'occasion.
© Eric FEFERBERG / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Du rock, des bikers, des larmes et une ferveur immense ont accompagné l'émouvant "hommage populaire" rendu à Johnny Hallyday, samedi 9 à Paris, en présence de sa famille, ses amis, du président de la République et de centaines de milliers de fans venus de toute la France.

Le père Benoist de Sinety, lui, était seul devant l'autre pour célébrer la messe d'obsèques du chanteur en l'église de la Madeleine. Un service qui l'a beaucoup touché, comme il l'a confié au Figaro.

Lire aussi: Politiques, stars et blousons noirs pour un dernier adieu à Johnny 

"J’étais surtout ému de la foule. Je portais dans ma prière tous ceux qui étaient dehors et, parmi eux, les plus désemparés et les plus malheureux de cette disparition. Quant aux obsèques en elles-mêmes, j’ai essayé d’aider ceux qui y participaient à vivre le plus paisiblement possible ce moment", a expliqué le vicaire général du diocèse de Paris.

"La seule chose que je puisse dire est que le désir de la famille était que la célé­bra­tion soit placée sous le signe de l'amour. Les textes ont été choi­sis selon ce critère de l'amour, car l'amour est Dieu et Dieu est Amour. Pour le reste, c'était la litur­gie catho­lique. L'enjeu était de permettre que cette litur­gie puisse accueillir l'expres­sion de l'artiste qu'était Johnny Hally­day", a confié le prélat.

Voir également: Johnny Hallyday inhumé à Saint-Barth entouré de ses proches

A la fin de son homélie, Benoist de Sinety a scandé "Que je t'aime, que je t'aime, que je t'aime", reprenant les paroles de la célèbre chanson de Johnny Hallyday. "Je ne suis pas un exégète de Johnny mais la plupart de ses chan­sons ont des réfé­ren­tiels qui ne sont pas étran­gers à la foi chré­tienne et à l'aspi­ra­tion profonde de l'homme en géné­ral. Ces mots touchent tout le monde et résonnent avec l'Évan­gile. Johnny Hally­day était chré­tien et s'inscri­vait dans cette culture chré­tienne", s'en est-il expliqué.

Le prêtre est également revenu dur l'attitude du président de la République: "S’il avait fait un signe de croix sur le cercueil, on aurait entendu des hurlements et des déchirements dans tous les sens. Il a assuré que la célébration soit retransmise paisiblement et que les conséquences de cette célébration soient paisibles jusqu’au bout".

Benoist de Sinety s'est dit très ému par la foule rassemblée pour les obsèques de Johnny.

Commentaires

-