Médine renonce au Bataclan

Apaisement

Médine renonce au Bataclan

Publié le :

Vendredi 21 Septembre 2018 - 17:51

Mise à jour :

Vendredi 21 Septembre 2018 - 17:57
Le rappeur Médine, qui avait programmé deux concerts au Bataclan au mois d'octobre, a décidé d'annuler ses représentations face à la polémique et aux menaces d'élus de droite et d'extrême-droite, qui voulaient manifester, car ils l'accusent de complaisance avec l'islamisme.
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans une volonté d'apaisement, et aussi de sécurité vis-à-vis de son public, le rappeur Médine a décidé de renoncer à ses deux concerts au Bataclan (qui étaient prévus les 19 et 20 octobre) et donne ainsi rendez-vous à ses fans au Zénith de Paris le 9 février prochain.

L'artiste controversé était au cœur d'une polémique depuis que ces deux dates avaient été programmées, des élus de droite et extrême-droite (notamment) critiquant les paroles de deux de ses chansons: Jihad et Don't Laïk.

Dans ces morceaux, où le phrasé est assez violent et provocateur, Médine chante notamment "crucifions les laïcards comme à Golgotha".

Des termes qui ont donc choqué certains élus de droite et d'extrême-droite, qui ont même accusé le rappeur de complaisance avec l'islamisme, et de se moquer de la douleur des proches de victimes et des survivants des attentats du 13 novembre 2015.

Lire aussi: Médine au Bataclan - le concert pourrait-il être interdit?

Pour éteindre la polémique, Médine a donc décidé de renoncer au Bataclan. Il a publié un communiqué expliquant son choix ce vendredi 21 sur ses réseaux sociaux.

"Certains groupes d'extrême-droite ont prévu d'organiser des manifestations dont le but est de diviser, n'hésitant pas à manipuler et à raviver la douleur des familles des victimes. Par respect pour ces mêmes familles et pour garantir la sécurité de mon public, les concerts ne seront pas maintenus", a-t-il ainsi expliqué.

Il a clôture son message par des mots de remerciements envers les personnes qui l'ont soutenu depuis le début de cette histoire.

Et aussi:

Terrorisme: le groupuscule d'ultra droite AFO projetait de tuer le rappeur Médine

Toujours en détention, Booba a envoyé une lettre au rappeur Médine

Face aux menaces de manifestations d'élus de droite et d'extrême-droite, le rappeur Médine a décidé d'annuler ses concerts au Bataclan.


Commentaires

-