Beaujolais nouveau: les festivités maintenues malgré les attentats

"Symbole de la culture française"

Beaujolais nouveau: les festivités maintenues malgré les attentats

Publié le :

Jeudi 19 Novembre 2015 - 09:59

Mise à jour :

Jeudi 19 Novembre 2015 - 11:36
Ce jeudi, comme tous les ans au mois de novembre, les Français trinquent en l'honneur du Beaujolais nouveau, qui a débarqué ce mercredi à minuit dans les bars et restaurants de France. Hormis l'annulation d'une soirée à Lyon, les festivités ont été maintenues malgré les attentats afin de "ne pas donner raison aux terroristes", a expliqué l'Inter-Beaujolais qui, par ailleurs, promet un millésime 2015 "exceptionnel".
©Jean-Philippe Ksiazek/ AFP
PARTAGER :
-A +A

Six jours après les attentats qui ont endeuillé la France, pas question d'abandonner la fête du Beaujolais nouveau, "symbole de la culture française". Ainsi, hormis l'annulation d'une soirée à Lyon, les festivités en l'honneur de ce vin primeur seront maintenues en ce troisième jeudi de novembre, notamment à Paris où des vignerons sillonneront dans l'après-midi à bord de 2CV Citroën. A 18h, il proposeront une dégustation du millésime 2015 dans plusieurs bars de la capitale, où les premières bouteilles sont arrivées officiellement à minuit mercredi (jeudi 0h) comme dans tous les établissements de France.

"Cela fait plus de 60 ans que leur sortie est célébrée en France et dans le monde. Symboles de la culture française, de son art de vivre et de ses valeurs…, les Beaujolais nouveaux maintiendront la tradition, fiers, plus que jamais, d’être français!", a affirmé dans un communiqué Gilles Paris, président d'Inter-Beaujolais qui regroupe les professionnels du secteur. "Par respect pour les victimes et leurs proches, une minute de silence sera respectée lors des différents évènements prévus cette fin de semaine en France et à l’international".

"On a beaucoup hésité", explique pour sa part Jean Bourjade, délégué général d'Inter-Beaujolais, cité par Ouest France. "On a pris la décision lundi matin de la maintenir. Les attaques de vendredi ont visé des terrasses de bistrot, qui font partie de l’art de vivre à la française. On ne voulait pas donner raison aux terroristes. Cette année, on sera plus dans la retenue, il y a aura moins d’exubérance. Mais la fête est maintenue. Le Beaujolais est, avec le Bordeaux et le Champagne, le vin le plus connu dans le monde. Et le Beaujolais le vin plus fêté dans le monde".

En effet, il n'y a pas qu'en France qu'on boit du Beaujolais nouveau. Ainsi, si 57% de la production de la production de ce vin nouveau est consommée en France, les 43% restant sont expédiés dans le reste du monde. Et c'est au Japon que l'exportation est la plus importante (7millions de bouteilles importées en 2013). Mercredi 18 dans l'après-midi, décalage horaire oblige, c'est donc avec enthousiasme que les Nippons ont levé leurs verre aux couleurs de la France, quelques heures avant les Français.

Et cette année, il y a de quoi trinquer, assure la profession qui promet un cru 2015 "extraordinaire". "On a eu un printemps humide puis un ensoleillement historique en juillet dans le Rhône qui a été le département le plus chaud de France. C'est un millésime historique"," l’un des plus grands millésimes de l’histoire moderne du Beaujolais", assure Jean Bourjade, cité par le Dauphiné Libéré"Nous avons eu des vignes saines pendant le cycle végétatif; des petites grappes, avec de petits raisins à la peau épaisse qui ont permis une belle concentration, d’où le terme de millésime solaire. Tout est très équilibré: acidité, sucrosité…", poursuit-il, promettant un millésime 2015 plein de matière et de structure. "On aura pratiquement des Beaujolais nouveaux de garde. Ils pourront se conserver plusieurs mois".

Seule ombre au tableau: le déficit de pluie en 2015" fait que le volume est plus faible",  concède Jean Bourgade. Ainsi, après une récolte de 750.000 hectolitres en 2014, elle tombe cette année à 600.000 en 2015 (-25%). Concernant les nouveaux, la quantité commercialisée devrait cependant être similaire, soit environ 200.000 hectolitres. Par ailleurs, malgré la qualité promise et un budget de communication multiplié par deux en cette saison, les ventes s'annoncent tout juste stables (l'année dernière, 28 millions de bouteilles avaient été écoulées).

Mais pour certains, le Beaujolais a mauvaise réputation. "Les gens aiment le goût du Beaujolais, ils n'aiment pas le nom", explique le Bourguignon Louis-Fabrice Latour, qui dirige la maison Louis Latour, l'une des grandes maisons de négoce de vin en France, qui possède des crus dans le Beaujolais, cité par Le Figaro. Ainsi, les ventes baissent dans les pays amateurs de Beaujolais tels que le Japon et les Etats-Unis tandis que les marchés émergents comme la Chine ne prennent pas le relais. Conséquence: il se vent aujourd'hui deux fois moins de Beaujolais qu'il y a dix ans.

Face à ce déclin, l'inter-profession lutte pour changer l'image "cheap" du Beaujolais. Non, le Beaujolais n'a ni un goût de banane, ni de tabac et pas plus de bonbon. Car il n'y a pas UN Beaujolais nouveau mais DES Beaujolais nouveaux, assure-t-elle, rappelant que le Beaujolais est avant tout le nom d'un vignoble qui s'étend 15.732 hectares entre Lyon et Mâcon. Il y a donc autant de Beaujolais nouveaux que de cuvées:1.000 à 2.000 différents, produits par près d'un millier de vignerons. "On veut lui redonner une âme, c'est un vin de vignerons, on veut l'associer au terroir", conclut Jean Bourjade. 

 

 

Mercredi soir, juste après minuit, on a dégusté le Beaujolais nouveau 2015 à Lyon.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-