Hennessy, l’empire du cognac

Deux siècles et demi de tradition

Hennessy, l’empire du cognac

Publié le :

Mercredi 31 Décembre 2014 - 13:34

Mise à jour :

Mercredi 31 Décembre 2014 - 13:35
Ambassadrice de l’art de vivre à la française dans le monde entier, la maison Hennessy est l’héritière d’une tradition viticole vieille de près de deux siècles et demi. Reconnue pour ses qualités d’excellence et d’innovation, l’entreprise occupe une place de choix dans l’industrie du luxe.
©Todd Selby/Hennessy.
PARTAGER :

Maxime Macé

-A +A

Si la maison Hennessy fait partie des marques de spiritueux français les plus connues et les plus prestigieuses, elle fut fondée par un Irlandais. Richard Hennessy (1724-1800) est un officier catholique irlandais qui a fui son pays pour échapper aux persécutions anglaises.

Après une carrière dans l’armée au service du roi de France Louis XV, il s’installe en Charente, à Cognac, en 1765. Avec l’aide de banquiers parisiens, il monte un négoce d’eau-de-vie. Le commerce des eaux-de-vie connaît alors un essor spectaculaire et les installations d'étrangers, notamment issus du monde britannique, dans le Cognaçais se multiplient au cours de la décennie 1760.

Le marché irlandais notamment attire les eaux-de-vie du continent, d'abord parce que les droits de douane y sont bien inférieurs à ceux pratiqués en Grande-Bretagne, ensuite parce que les pénuries de rhum dues à la guerre de Sept Ans, jointes à une succession de mauvaises récoltes, "impliquaient que le goût croissant pour l'alcool ne pourrait être satisfait que par l'augmentation des importations". Les premiers fûts de ce qui va devenir le cognac Hennessy sont exportés aux jeunes Etats-Unis dès 1794.

L’épopée internationale  

C’est le fils de Richard Hennessy, James, qui donne à la maison de négoce le nom qu’elle porte toujours aujourd’hui, Jas Hennessy & Co, en 1813. La société se tourne tout de suite vers l’international et acquiert ses lettres de noblesse. Le cognac Hennessy, "on le porte à ses narines, on le respire... et puis, Monsieur, on pose son verre et on en cause", conseillait Talleyrand. Les plus grandes cours royales d’Europe se fournissent auprès de la société.

Sous l’impulsion de James Hennessy, la société s’ouvre un peu plus aux marchés extérieurs. Les cognacs Hennessy sont exportés en Russie (1818), aux Indes (1819), en Amérique du Sud (1845), en Australie (1855), en Chine (1859) et au Japon (1866). En 1860, un quart du cognac mondial porte le nom d’Hennessy et l’entreprise réalise 90% de ses ventes à l’exportation. Dès lors, elle n’aura de cesse de se développer.

En 1971, Hennessy, pour assurer sa pérennité, s’unit à Moët & Chandon, donnant naissance au groupe Moët Hennessy. Dans ce contexte, la marque va connaître une croissance importante en doublant ses ventes en 15 ans. En 1987, le groupe s’allie au maroquinier Louis Vuitton et va donner naissance à LVMH, premier groupe de luxe français.

Une histoire de famille

Le succès d’Hennessy repose en grande partie sur le savoir-faire des maîtres de chai (responsables de l’élevage et de l’élaboration du cognac), transmis au sein de la même famille, les Fillioux, depuis 1802. Une spécificité dans le monde du cognac qui assure une continuité sans pareil dans le goût, le style et la qualité des productions.

Jean Fillioux inaugure la dynastie et crée les premières réserves d'eaux-de-vie que les six générations suivantes vont affiner et enrichir. L’actuel maître de chai d’Hennessy, Yann Fillioux, représente la septième génération de la famille.

Une stabilité familiale que l’on retrouve également chez les dirigeants de la marque. La famille Hennessy est restée aux commandes de la société jusqu’en 1997, date à laquelle la présidence du groupe Moët-Hennessy revient à Christophe Navarre. Toutefois la huitième génération des Hennessy est toujours présente en la personne de Maurice-Richard Hennessy, ambassadeur de la marque dans le monde.

Autre atout de la maison, la maîtrise absolue de l'élaboration du cognac: viticulture, distillation, gestion d'une forêt, tonnellerie et élevage du cognac dans 42 chais de vieillissement (lieux de déroulement de la vinification).

L’entreprise possède près de 600 hectares de vigne, mais près de 2.500 viticulteurs fournissent chaque année exclusivement à Hennessy leurs vins issus des quatre meilleurs crus de la région de Cognac: Grande Champagne, Petite Champagne, Borderies et Fins Bois.

Hennessy est également distillateur puisque 27 distilleries travaillent exclusivement pour la marque. Hennessy est la seule maison à Cognac à posséder sa propre forêt et une tonnellerie. Enfin, pour améliorer la qualité de ses eaux-de-vie, Hennessy a créé son propre laboratoire en 1947. La stabilité s'observe également chez certains tonneliers et bouilleurs du Cognaçais qui portent le même nom depuis un siècle, comme la famille Yvon.

De l’art d’assembler un cognac

Obtenu au moyen d’une double distillation qui permet d’obtenir des alcools finement élaborés, le cognac est un assemblage d’eaux-de-vie de différents âges. Un travail d’orfèvre qui échoit aux maîtres de chai de la maison Hennessy, formés et façonnés par leurs aînés. L’actuel maître de chai, Yann Fillioux, estime "qu’il faut une dizaine d’années pour se former et ne pas commettre de graves erreurs".

Tous les cognacs ne se ressemblent pas. En effet, chaque maître de chai tente, par un jeu subtil d’alliance de différentes saveurs, de réaliser un cognac capable de séduire nombre d’amateurs. Contrairement à de nombreux autres spiritueux, le cognac vieillit mieux en subissant les variations naturelles de températures. Ainsi les barriques sont entreposées dans des chais à même le sol et non dans des caves.

Leader incontesté de la distribution de cognac depuis 2010, Hennessy est vendu dans 130 pays à travers le monde. Plus de 50 millions de bouteilles de différentes gammes sont distribuées chaque année par l’entreprise.

Dans les communautés afro-américaines, le cognac est un alcool de référence. Rapporté et popularisé par les G.I. après la Seconde guerre mondiale, le cognac est rapidement adopté par les Afro-américains, en opposition au whisky, symbole de la population blanche nord-américaine. C’est dans cette optique que la maison Hennessy soutient le festival Blues Passions de Cognac qui rassemble chaque été depuis plus de 20 ans les plus grandes personnalités du monde du blues. Créé en 1994, ce festival a pour vocation de faire découvrir toute la richesse des musiques afro-américaines, en invitant toutes sortes d’artistes, des plus confidentiels aux plus renommés.

Dotée d’une longue tradition d’accueil des visiteurs et des clients, la maison Hennessy propose de venir déguster quelques crus au cours d'un voyage initiatique au cœur des Quais Hennessy à Cognac, espace muséographique crée en 1996 par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Avec plus de 80.000 visiteurs par an, Hennessy est l'une des dix entreprises françaises les plus visitées!

La renommée historique de la maison Hennessy, associée à une culture de l’excellence, assure à l’entreprise une pérennité dans le domaine du luxe. Les amateurs de cette boisson pourront encore longtemps déguster avec délice (et modération) les saveurs incomparables du cognac Hennessy.

 

Des fûts de cognac dans les chais de la maison Hennessy.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-