Le premier Meetic pour taureaux et vaches

Le premier Meetic pour taureaux et vaches

Publié le :

Dimanche 28 Décembre 2014 - 16:29

Mise à jour :

Lundi 29 Décembre 2014 - 14:14
Les taureaux et les vaches ont désormais leur site de rencontres sur Internet: "Trouver le bon taureau". Le site a été lancé par les entreprises d'insémination artificielle de bovins.
©France Limousin Testage
PARTAGER :
-A +A

Il s'appellent Balthazar, Cyrano, Enzo, Francis, Comte, Viril ou Eros. Ils ont leur profil et leur photo sur Internet et cherchent des femelles. Pas de sentiments: c'est uniquement pour des relations sexuelles brèves et efficaces...

Ces séducteurs musclés font partie des dizaines de taureaux inscrits par leurs propriétaires sur le premier site de rencontres pour bovin, "Trouver le bon taureau", lancé il y a trois mois par un groupe d'éleveurs.

Chaque taureau géniteur a sa fiche sur ce site, avec photo, arbre généalogique, pédigrée officiel scanné en PDF et description détaillée. Huit races de taureaux sont proposées: races charolaise, limousine, blonde d’Aquitaine, aubrac, salers, gasconne, bazadaise et INRA-95.

"Chaque éleveur peut désormais découvrir depuis chez lui sur son ordinateur, ou depuis son troupeau sur son smartphone, de façon totalement interactive, les 400 géniteurs les plus performants en races à viande et races rustiques. Mais surtout il peut facilement trouver les taureaux qui correspondent le mieux à ses vaches!", soulignent les responsables du site. "En quelques clics, les bons taureaux s’affichent en fonction des critères de production, des notes attribuées par les visiteurs ou des recommandations d’autres éleveurs…"

Le site a été fondé par les principales entreprises d'éleveurs français spécialisées dans l'insémination de bovins: Charolais Univers, France Limousin Testage, Midatest, UALC (Union Auvergne Limousin Charente), UCEAR (Union des coopératives d'élevage Alpes-Rhône) et Evolution International. Il a été lancé début octobre au Sommet de l'Elevage, plus grand rassemblement d'éleveurs d'Europe, qui s'est tenu à Cournon-d'Auvergne (Puy-de-Dôme).

"L’internaute peut facilement partager chaque fiche taureau via les réseaux sociaux et ajouter son avis. Il peut également réaliser sa sélection et la soumettre à sa coopérative d’insémination pour de plus amples informations ou tout simplement pour concrétiser son accouplement", précise le site, qui ajoute que "tous les index des taureaux sont réactualisés en temps réel par les données validées périodiquement dans la base de données nationale".

 


 

 

Comte, un vigoureux taureau limousin de sept ans, attend votre coup de fil


Commentaires

-