Nouveau drame de la sécheresse: la taille des frites risque de baisser

Nouveau drame de la sécheresse: la taille des frites risque de baisser

Publié le :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 16:07

Mise à jour :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 16:14
Selon un représentant de la filière pomme de terre en Wallonie, les frites risquent de voir leur taille se réduire. En cause, la sécheresse en Europe qui fait baisser la taille des patates récoltées et donc en bout de chaîne, des produits transformés.
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il y a déjà les bouteilles de Coca-Cola qui réduisent de taille à cause de la hausse des droits de douanes en pleine guerre commerciale. Maintenant, il paraît que les frites pourraient suivre le même chemin. C'est en tout cas la crainte, rapportée par Sudpresse, de Pierre Lebrun, patron de la filière wallonne de la pomme de terre.

La cause? Rien à chercher dans la guerre économique cette fois-ci mais plutôt dans le climat peu favorable au développement du légume fétiche de la Belgique. Dans le pays, le rendement devrait être réduit de 25% par rapport à la moyenne des cinq dernières années, altérée par la sécheresse qui a frappé l'ensemble de l'Europe.

Outre la Belgique, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la France seront également touchées par une atrophie du développement des pommes de terre.

Voir aussi: Bruxelles réinvente la baraque à frites

Le calibre des pommes de terre se réduisant, les frites produites par le secteur agroalimentaire devraient donc suivre le même mouvement. Selon le spécialiste, "généralement, pour avoir de longues frites, on travaille des tubercules avec un diamètre de plus de 50 millimètres" mais comme celles-ci risquent de se faire rares, les procédés de fabrication risquent de changer. Avec donc en conséquence une réduction des bâtonnets qui généralement sont longs de huit à neuf centimètres et qui pourraient perdre jusqu'à trois centimètres dans le pire des cas.

L'affaire a de quoi être prise au sérieux en Belgique, le pays essayant depuis 2014 d'inscrire la frite nationale au patrimoine mondial de l'Unesco.

Lire aussi:

La Belgique veut inscrire ses frites au patrimoine mondial de l'Unesco

Les frites risquent de voir leur taille se réduire.


Commentaires

-