Lunch box pour tous les goûts

Tendance

Lunch box pour tous les goûts

Publié le :

Jeudi 20 Août 2015 - 15:10

Mise à jour :

Vendredi 21 Août 2015 - 13:11
Manger ce que l'on souhaite, dans les proportions souhaitées et à moindre prix: tels sont les avantages de la "lunch box", aussi appelée "boîte à déjeuner". Pratique et peu chère, cette version moderne de la gamelle qui nous vient tout droit du Japon se retrouve, de plus en plus, dans les frigos des entreprises et cartables des écoliers.
©Monbento/Facebook
PARTAGER :
-A +A

Bientôt la rentrée, les collègues et la nourriture des cantines d’entreprise. Si certains ont pris goût à cette alimentation, d’autres, lassés des produits surgelés, choisissent de se préparer leur propre repas. Mais dans certains cas, ces derniers finissent par renoncer à cette éventualité, faute de temps et de matériel adapté.

Pourtant, cette option a bien des avantages et ne demande, en réalité, que très peu de temps. A raison de 5 petites minutes par jour, il est tout à fait possible de remplir sa petite boîte pour déjeuner au bureau, à l’école ou entre deux activités. Pour ce, la "lunch box", aussi appelée "boîte à déjeuner" (ou "bento" en version japonaise) est l’accessoire indispensable. Parfaits pour manger équilibré, ces gamelles ultra-pratiques, qui sentent bon la nourriture maison, offrent de nombreux bénéfices. Contrairement aux Tupperware, les "lunch box" comportent plusieurs compartiments pour éviter que tout ne se mélange, une fermeture hermétique pour éviter les fuites, des boîtes micro-ondables et un petit contenant pour la sauce des crudités.

Généralement conçues pour être facilement transportables, elles sont aussi l’occasion de manger sainement. La base d’une "lunch box" réussi, c’est d’y incorporer tous les aliments nécessaires à un repas équilibré. Pour ce faire, elle doit contenir des légumes, féculents, protéines, un laitage et des fruits. Afin de bien la choisir, il est important d’investir dans du matériel qui correspond à ses besoins. Par exemple une "lunch box" isotherme pour celles et ceux qui n’ont pas de four à micro-ondes au bureau, ou des mugs de grandes contenance pour les amateurs de soupe. Mais avant d'en acheter une, il est nécessaire de regarder les matériaux utilisés. Pour ne pas prendre de risque, certaines "lunch box" sont garanties sans bisphénol-A, phtalates, plomb, PVC ou autres substances nocives.

Côté prix, rien de très mirobolant. Les montants varient généralement entre 15 et 30 euros et peuvent monter jusqu’à 35 euros si l’on souhaite personnaliser sa boîte, comme il est possible de faire sur le site monbento.com. Cette tendance, qui nous vient directement du Japon, revient en fin de compte beaucoup moins cher à son ou sa propriétaire: en effet, lorsque l’on travaille toute la journée sans pouvoir rentrer chez soi à midi, le budget déjeuner peut peser lourd. Composée bien souvent des restes de la veille pour éviter au maximum le gaspillage ou de produits du quotidien, la "boîte à déjeuner" revient ainsi en moyenne à deux euros le repas, contre une formule deux à trois fois plus chère en restaurant d’entreprise, brasserie ou boulangerie. De quoi faire de belles économies.

Pour celles et ceux qui ont toutefois du mal à trouver des idées de recettes, des centaines sont disponibles sur Internet. D’après le baromètre 2013 de la santé et du bien-être au travail réalisé par Malakoff Méderic, 27% des salariés ont l’habitude d’emporter au travail le déjeuner qu’ils ont préparé chez eux.

 

Les lunch box comportent plusieurs récipients et permettent, généralement, de manger plus sainement.

Commentaires

-