Vacances au fil de l'eau: 8 canaux en France (diaporama)

Vacances au fil de l'eau: 8 canaux en France (diaporama)

Publié le :

Vendredi 15 Juin 2018 - 22:49

Mise à jour :

Dimanche 22 Juillet 2018 - 11:33
La France peut se visiter à pied, à vélo, en voiture ou même à cheval. Mais elle peut également être admirée depuis un bateau ou une péniche naviguant sur les eaux tranquilles des différents canaux français. "FranceSoir" a sélectionné 8 canaux dispersés aux quatre coins du territoire.
©Eric Cabanis/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les nombreux canaux qui courent sur le territoire français sont une opportunité idéale d'allier découverte et farniente en voguant sur ces eaux tranquilles à bord d'une péniche, en randonnée pédestre ou parcours cycliste sur les chemins de halage. FranceSoir a sélectionné 8 canaux à découvrir pour vivre ses vacances au fil de l'eau.

> Le canal du Midi

Le canal du Midi, construit au XVIIe siècle –de 1666 à 1681– sous le règne de Louis XIV, a permis l’édification d’une voie navigable entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. Sa construction, un défi pour l’époque, nécessita le travail de 12.000 ouvriers. C’est l’obstination de l’entrepreneur Pierre-Paul Riquet qui permit son édification rendue ardue par des difficultés géographiques et son coût faramineux. Le canal du Midi, appelé jusqu’en 1789 "Canal royal en Languedoc", est un des plus vieux canaux d’Europe encore en fonctionnement. Depuis 1996, il figure au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

> Le canal de Bourgogne

La construction du canal de Bourgogne fut envisagée dès le début du XVIIe siècle sous Henri IV. C’est Louis XVI qui en ordonna sa réalisation en 1783, après des années de discussion sur le projet. Difficultés quant au franchissement des collines du Morvan et suspension des travaux pendant la Révolution ajournèrent le projet, qui ne fut terminé qu’en 1832. Le canal n’a jamais bénéficié de l’utilisation marchande qui avait été souhaitée. Son étroitesse et la concurrence du chemin de fer voisin y ont sans doute contribué. Le canal –exclusivement destiné à la navigation de plaisance– est ouvert d’avril à fin octobre. Son caractère bucolique et vallonné en fait un parcours à part entière.

> Le canal de Roanne à Digoin

Long de 55 kilomètres et comportant 10 écluses, ce petit canal fut construit au début du XIXe siècle, à l'époque de la Révolution industrielle, pour soulager le trafic fluvial de la Loire. Il relie Roanne (Loire) à Digoin (Saône-et-Loire), ville où il rejoint le Canal latéral à la Loire. Il a été mis au gabarit "Freycinet" (norme européenne de taille des écluses) entre 1890 et 1905 et ses écluses constituent l'une de ses attractions touristiques. On peut y naviguer en péniche ou en bateau électrique ou, comme pour la plupart des canaux, le découvrir à pied ou à vélo depuis le chemin de halage, à l'ombre des arbres.

> Le canal de Savières

Le minuscule canal de Savières (moins de 5 kilomètres) est un petit cours d'eau canalisé au cours des XIXe et XXe siècles, qui sert de déversoir naturel aux eaux du Lac du Bourget vers le Rhône et inversement lorsque le fleuve est en crue. C'est ainsi l'un des rares cours d'eau d'Europe dont le cours peut s'inverser naturellement et en intégralité lors des crues du Rhône. Il fut au cours des temps agrandi, rectifié, curé pour faciliter la navigation marchande et passagère, car il était jusqu’au siècle dernier une importante route commerciale. Pour les touristes, des croisières sont organisées au départ de Chanaz, du Bourget-du-Lac et du port d'Aix-les-Bains.

> Le canal de la Marne au Rhin

Le canal de la Marne au Rhin, long de 314 kilomètres avec 178 écluses à l'origine, relie la Marne (à Vitry-le-François) au Rhin (à Strasbourg). Par le canal latéral de la Marne, il est connecté au réseau navigable de la Seine vers l'Île-de-France et la Normandie. Il fut mis en service en 1853. Aujourd'hui ses écluses sont un attrait pour les touristes, ainsi que "La vallée des éclusiers", un parcours de cyclotourisme et randonnée pédestre qui fait découvrir les régions que traverse le canal, en Alsace et en Lorraine, avec notamment des ruines de châteaux médiévaux comme à Lutzelbourg ou la pittoresque ville de Saverne qui ouvre, avec son impressionnantes écluse double, les portes de l'Alsace.

> Le canal Saint-Martin

Le canal Saint-Martin, avec ses arbres centenaires, traverse quatre arrondissements de Paris –les 11e, 12e, 19e et 20e– et relie le bassin de la Villette au port de l'Arsenal. Débuté en 1805 et achevé en 1825, il comporte 9 écluses et 2 ponts tournants. Décidé par Napoléon Ier dans le cadre de travaux de l’ensemble des canaux de Paris, il a permis de résoudre les problèmes d’alimentation en eau de la capitale et d’encourager le transport de marchandises. Des travaux eurent lieu de 1999 à 2002 pour en améliorer la logistique. Son trafic est aujourd’hui essentiellement touristique. En été, pique-niques et musique sont de rigueur le long des berges. Et c'est sur ces écluses qu'Arletty déclama à Louis Jouvet son fameux "Atmosphère! Atmosphère!" dans le film Hôtel du Nord (1938).

> Le canal de Nantes à Brest

Ce canal, bordé d’anciens chemins de halage, est alimenté par huit cours d’eau. Le canal ne va en réalité pas exactement jusqu’à Brest puisque, 5 kilomètres en amont, il devient maritime. Il traverse la Bretagne et la Loire-Atlantique sur 360 kilomètres en passant notamment par les vallées de l’Erdre et de l’Aulne. Le projet de construction avait été déposé en 1745 par le comte François Joseph de Kersauson, sans suite, faute de financement. Le projet reprit sous l’Empire en 1804 pour assurer l’approvisionnement de la province face au blocus maritime des Anglais. Ouvert en 1842, le canal de Nantes à Brest fait aujourd’hui le bonheur des touristes et promeneurs.

> Le canal de la Somme

Le canal de la Somme est bordé de sites riches en monuments historiques et archéologiques. Il part de Fonsomme et va se jeter 245 kilomètres plus loin dans la baie de la Somme à Saint-Valéry-sur-Somme. Sa construction, ordonnée en 1785 par le roi Louis XVI, sera rapidement arrêtée à cause des difficultés techniques, pour reprendre sous Bonaparte en 1804. C’est finalement sous Charles X qu’il fut inauguré, en 1827. Le canal fut mis aux normes "Freycinet" à la fin du XIXe siècle et fut fortement endommagé par les deux guerres mondiales. La navigation commerciale qui avait lieu sur le canal n’a cessé de baisser depuis les années 60. Il est aujourd'hui surtout fréquenté par les plaisanciers.

(Voir ci-dessous un diaporama de ces 8 canaux):

Le canal du Midi est l'un des plus célèbres de France.


Commentaires

-