Alerte à l'arnaque via des mails estampillés "Assurance maladie"

Fishing

Alerte à l'arnaque via des mails estampillés "Assurance maladie"

Publié le :

Mercredi 13 Juin 2018 - 17:02

Mise à jour :

Mercredi 13 Juin 2018 - 17:20
La plateforme cybermalveillance.gouv.fr et l'Assurance maladie ont mis en garde depuis lundi contre des mails frauduleux. Au motif de mettre un remboursement à disposition, cette arnaque demande aux destinataires leurs informations personnelles et bancaires.
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'organisme gouvernementale de prévention des arnaques en ligne cybermalveillance.gouv.fr a alerté lundi 11 sur une tentative d'escroquerie utilisant des mails aux couleurs de l'Assurance maladie et visant à obtenir les coordonnées bancaires des personnes visées.

Cette arnaque recourant au système bien connu du "fishing" (hameçonnage) est en pleine recrudescence, a fait savoir l'organisme. Il s'agit, en se faisant passer pour un service auquel l'internaute est abonné, de lui faire miroiter une offre nécessitant qu'il communique des données personelles.

En l'occurrence, il s'agit d'un prétendu mail de l'Assurance maladie informant le destinataire qu'il peut bénéficier d'un remboursement et qu'il doit pour y accéder cliquer sur un lien. Ses coordonnées bancaires lui sont alors demandées, afin de lui soutirer de l'argent.

Lire aussi: Cyberattaques - une plateforme pour rapprocher victimes et prestataires

"Non l'assurance maladie ne vous envoie pas de remboursement en vous demandant votre numéro de CB. C'est une cybermalveillance qui vise à vous voler vos données personnelles et bancaires", a prévenu sur Twitter la plateforme.

Plus généralement, les entreprises ou organismes (mutuelles, opérateurs téléphoniques, banques...) ne demandent pas les informations bancaires par e-mail. Toute demande en ce sens doit donc mettre la puce à l'oreille.

De son côté l'Assurance maladie a également dénoncé cette escroquerie, précisant les différences entre ce courriel et ses pratiques. Elle rappelle notamment ne jamais demander de validation de remboursement ou de données personnelles par courrier électronique. De même, l'adresse de l'expéditeur n'est pas une adresse personnelle.

L'Assurance maladie ne demande jamais d'informations bancaires ou personnelles par mail.


Commentaires

-