Amour: comment donner un second souffle à son couple?

Raviver la flamme

Amour: comment donner un second souffle à son couple?

Publié le :

Mardi 14 Novembre 2017 - 14:34

Mise à jour :

Mardi 14 Novembre 2017 - 17:19
Entre disputes, incompréhension et absence de communication, nombreux sont les couples qui pensent à se séparer. Pour les aider à sauver leur relation amoureuse à un moment où tout est source de conflit, le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer, en partenariat avec "France-Soir", prodigue ses conseils.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur : Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction de France-Soir

-A +A

"L’envoutement" représente une grande partie de la vie amoureuse et de l’amour de façon générale. Il ne faut pas croire que s’installer dans une relation durable est une voie sans issue, bien au contraire, c’est cette construction du couple qui offrira une stabilité pérenne. Mais parfois, certains comportements peuvent nuire à cette construction. Le simple fait de considérer l’autre comme nous appartenant, de considérer son ou sa conjoint(e) comme acquis(e) finit par ternir l’image de l’autre, de soi-même et par conséquent du couple.

Lorsque l'on se pose la question de savoir "comment rafraîchir la bannière d’un couple en péril", tout un chacun donne des conseils, des avis différents et parfois opposés. Voici quelques conseils utiles pour remettre la parole au centre de votre couple. La communication et l’échange sont les clés d’un second souffle.

>"Libérer la parole": une assise forte pour retracer les bordures d’une relation qui dépérie

Vous ne voyez plus votre conjoint comme à vos débuts. Les activités du couple ne se font plus de concert. Chacun a ses rituels et ses habitudes: il n’y a plus de concertation sur ce que vous voulez faire, ni ensemble, ni seul d’ailleurs. Vous hésitez sur tout, changez constamment d’avis et de programme, rien ne va plus. Vous ne prenez même plus le soin d’avertir l’autre, vous êtes entre polémiques récursives, réduction du dialogue, etc. Voici les signaux d’un couple prêt à imploser: vos échanges sont aussi variés que colorés par l’ennui et manifestent une véritable indisposition qui s’impose de manière lancinante mais inévitable.

Pour un grand nombre, il ne s’agit que d’un "moment à surmonter". Il faut alors laisser passer la vague et attendre le meilleur. Il est si simple et si facile de se trouver des justifications pour ne pas se centraliser sur des soucis. La vie est toujours semée d’embûches et de compétitions et nous avons des prédispositions à dresser ces événements comme des justifications.

Le souci est que cette vie de couple qui se délite impacte forcément sur ce qui était le ciment de la relation: l’amour, l’envie, le désir ou le partage. On s’interdit trop souvent de chercher les bonnes solutions, de "gratter la terre" pour y trouver les justes raisons d’une fâcherie qui perdure. On se refuse d’en discuter, comme si le fait d’en parler amplifierait le malaise déjà existant et ne donnerait aucune chance de résolution du problème. Cette inquiétude est gratuite, ravageuse. Seul le dialogue peut permettre de sauver votre couple.

Sans confidence, il devient utopique d’imaginer retrouver une quelconque joie ensemble, de retrouver les clefs des envies du couple. Faire l’autruche, bec sous le sable, est ce que vous pourriez faire de plus calamiteux pour votre couple. Si vous ressentez une fissure entre vous, alors soyez fort et affirmez-vous. Un débat sérieux doit être conduit au sein du couple. Demandez-vous ce que l’on pourrait vous reprocher, ce que vous n’auriez pas fait correctement. Interrogez franchement votre conjoint sur ce qu’il lui plairait de voir changer et faites des compromis constructifs.

>Comment donner vie à ce nouveau plan d’action?

Idéalement, chacun d’entre vous doit s'ouvrir de façon honnête et franche à l’autre en expliquant la façon dont vous percevez la situation: chacun donnera sa vision des choses et des conséquences. L’important est de mettre au jour le fait que le couple veut se donner une nouvelle chance.

Il ne s’agit pas de trouver ou de chercher des griefs contre l’autre pour se donner raison ou se poser en victime mais bien au contraire de comprendre ce qui en soi a pu être insuffisant. Le but est de mettre des mots sur les sensations du quotidien, de percevoir précisément le mécanisme de chacun et jusqu’où il serait prêt à changer pour donner satisfaction au partenaire.

Certains sont plus effacés que d’autres et ne vous dirons pas que vos réactions les blessent énormément alors que vous pensiez bien faire. Il faut donc parfois aider à la discussion. Ainsi, il faut poser toutes les options sur la table, trouver des compromis comme dans une négociation diplomatique. Accepter qu’il n’est pas possible de ne pas s’entendre si l’on s’aime d’amour. Expliquez la vie que vous voulez vivre ensemble, en commun, afin de remettre de l’amour au centre de votre relation.

La discussion s’achevant, chacun saura exactement ce que l’autre attend. Il n’est pas aisé de changer de personnalité du jour au lendemain mais aidé par un thérapeute, vous pouvez appuyer vos points forts et remonter les points sur lesquels vous vous sentez le ou la plus faible. Dès lors, les choses paraîtront plus faciles en vue d’une réconciliation. Vos efforts seront perceptibles et ressentis comme une volonté de sauver votre couple par des preuves d’amour.

Dans les faits, soyez câlins et amoureux: une main dans les cheveux, de la tendresse, des massages sont par exemple des solutions pour se rapprocher. N’hésitez pas à prendre le temps de rire car ce moment de complicité permet une proximité heureuse faite de joie à partager.

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste (http://rdvpsy.fr/realite-virtuelle). Son dernier ouvrage, Peurs, angoisses, phobies, par ici la sortie! (Ed. Marie B) sort le 15 novembre prochain.

Auteur : Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction de France-Soir

Pour le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer, la communication et l’échange sont les clés pour raviver la flamme au sein d'un couple.

Commentaires

-