Hausse du prix de l'essence: vers une pénurie de carburant en France?

Hausse du prix de l'essence: vers une pénurie de carburant en France?

Publié le :

Lundi 29 Octobre 2018 - 13:03

Mise à jour :

Lundi 29 Octobre 2018 - 13:10
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les prix du carburant augmentent en flèche depuis plusieurs mois et provoquent la grogne des automobilistes. Pas moins de 500.000 d'entre eux ont signé une pétition pour la baisse des prix. Des opérations escargot vont être organisées partout en France pour protester contre l'augmentation du prix de l'essence.

Le prix de l'essence augmente, et les automobilistes commencent à perdre patience. Pas moins de 500.000 d'entre eux ont d'ailleurs signé une pétition ce lundi 29 "pour une baisse des prix du carburant à la pompe".

En plus de cette pétition lancée par une habitante de Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne, de nombreux collectifs d'automobilistes en colère s'élèvent contre les prix en hausse constante.

Ainsi la journée du 17 novembre prochain pourrait être très compliquée sur les routes de France puisque des opérations escargot sont prévues à l'entrée de certaines villes. Des blocages aux abords des stations-service sont aussi prévus.

A voir aussi: Flambée des carburants - l'éco-conduite peut adoucir la facture

Certains grands axes routiers pourraient ainsi être coupés. L'autoroute A8 sera très difficile d'accès au niveau du péage du Capitou, dans le Var. Les abords de Nice (péages de Saint-Isidore et Antibes) pourraient aussi être bloqués. En Normandie, c'est l'A13 qui sera la cible des automobilistes en colère. Le péage de Dozulé dans le Calvados sera pris pour cible.

Mais le risque de pénurie de carburant reste moindre: une journée de mobilisation ne devrait pas avoir de conséquences.

Du côté du gouvernement, une baisse des prix n'est pas prévue. C'est en effet la hausse des taxes qui est à l'origine de l"augmentation des prix. Dans la loi des finances 2019, le ministère de la Transition écologique a prévu une hausse des tarifs du gazole et du sans-plomb.

Ainsi, et en plus de voir rentrer le fruit des taxes dans les caisses de l'Etat, le gouvernement espère inciter les Français à préférer des moyens de transports moins gourmands en carburant. Une décision qui fâche la population rurale pour qui la voiture reste indispensable.

A lire aussi:

Prix des carburants: Le Gendre appelle à ne pas "céder à la démagogie"

La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pied du gouvernement

Carburant: une nouvelle signalétique européenne à la pompe

Les automobilistes se lèvent contre la hausse des prix du carburant.


Commentaires

-