Holidog: leader européen de la garde d'animaux

Holidog: leader européen de la garde d'animaux

Publié le :

Dimanche 02 Novembre 2014 - 14:34

Mise à jour :

Dimanche 23 Novembre 2014 - 19:51
Faire garder son animal de compagnie, pour un week-end ou plusieurs semaines, dans une famille d’accueil proche de chez soi: c’est le pari relevé par Holidog. Leader sur le marché européen, l’entreprise propose des solutions adaptées aux besoins des maîtres et de leurs animaux, le tout en quelques clics.
©DR
PARTAGER :

Amandine Zirah

-A +A

Les longues journées de travail et les départs en vacances peuvent devenir un casse-tête pour les maîtres d’animaux domestiques. Dénicher à sa boule de poils une famille d’accueil lors de ces absences, c’est le concept développé par Julien Muller, fondateur de Holidog.

Créée en 2006 sous le nom "Gardicanin", l’entreprise de pet-sitting (garde pour animaux), aujourd’hui leader de son secteur en France et en Europe, permet de trouver un hébergement ou une activité à son animal de compagnie (chien ou chat) quels que soient son âge, sa taille ou son caractère.

"J’ai eu cette idée pendant des vacances en 2005. Je ne pouvais pas laisser mon chien à une personne de confiance. J’ai dû le prendre avec moi et j’ai compris qu’il serait tellement mieux dans une famille proche de notre domicile plutôt que de lui faire subir le transport, la chaleur, la solitude des longues journées de plage", explique à FranceSoir Julien Muller. Via son site internet, l’entrepreneur propose une multitude d’offres autour de deux grands axes: les absences prolongées comme les week-ends ou vacances, et les absences plus courtes mais récurrentes comme les journées de travail.

Le principe est simple. Le client choisit un service (garde d’animaux, promenade de chien, visite de chat) sur le site "Gardicanin" avant qu’une équipe dédiée s’occupe de sa recherche. Si les absences sont récurrentes, l’entreprise propose aussi des promenades journalières de 30 minutes ou une heure.

Accessible partout en France

Avec un réseau de plus de 60.000 familles dans toute la France, l’entreprise revendique un taux de satisfaction de plus de 96%. Selon le fondateur, la qualité de la sélection est une des clés du système. "Tout le monde peut s’inscrire sur le site mais seulement 15% des inscrits deviennent réellement des pet-sitters (gardiens d’animaux) actifs". Sélectionnées avant chaque mission sur leurs motivations et leurs capacités d’hébergement, les familles d’accueil sont notées par les clients suite à leurs prestations. Une manière d’être assurés de la qualité des pet-sitters inscrits sur le site.

En plus de l’indice qualité, le site fonctionne par géolocalisation. Pour faciliter les déplacements, l’entreprise garantit une famille d’accueil à moins de 50 kilomètres du domicile du client. Dans les grandes villes, Gardicanin en propose une dans un rayon maximum de 10 kilomètres. Considérée comme haut de gamme, l’entreprise mise aussi beaucoup sur la sécurité de son service, accessible partout en France, même dans les régions les plus reculées.

En ce qui concerne le prix, comptez 10 à 12 euros par jour pour de la garde et 9 euros par heure pour de la promenade (avec possibilité de forfait mensuel).

"Nous sommes parfois critiqués sur nos tarifs mais nous ne souhaitons pas faire de service low-cost car la sécurité des animaux est non négociable. Nous avons maximisé nos couvertures d’assurances  et nous avons un support ouvert et accessible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept", explique Julien Muller.

S’il ne souhaite pas communiquer sur son chiffre d’affaires, le fondateur, qui prend une commission sur chaque prestation, confie malgré tout avoir "une croissance à trois chiffres".

Holidog, le choix par soi-même

Au vu de sa réussite, Julien Muller a développé son entreprise à l’international, notamment en Belgique, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Actuellement, c’est en Allemagne qu’il tente d’implanter le service Gardicanin avant de l’étendre à l’Espagne et l’Italie d’ici la fin de l’année.

Un développement assuré par le recrutement de nombreux salariés. Déjà à la tête d’une entreprise composée d’une dizaine de personnes, Julien Muller souhaite, d’ici un an, agrandir son équipe. "Dans les 12 prochains mois, nous devrions atteindre les 30 personnes" se réjouit-il.

En 2012, cet entrepreneur a même créé un nouveau service, Holidog, -l'été dernier, le service donnera son nom à l'entreprise. Contrairement à Gardicanin, cette nouvelle prestation permet de faire ses recherches soi-même (à l’instar de la plate-forme BlaBlaCar pour le covoiturage). "Holidog est un service plus innovant, plus rapide, qui permet de trouver son pet-sitter et même de discuter avec lui gratuitement sans condition".

Cette plate-forme qui met directement en relation propriétaires d’animaux domestiques et particuliers a été sélectionnée il y a quelques mois dans l’un des plus gros accélérateurs américains de start-up basé à San Francisco. Un tremplin pour cette entreprise qui a pu, au travers de ce programme intitulé "500 startup", bénéficier d’une certaine crédibilité, d’une formation intensive et d’un réseau de mentors dans le monde entier.

Pour l’avenir, un autre objectif de Julien Muller est de lutter contre les disparitions d’animaux. "Je souhaite accélérer le développement des réseaux Pet Alert que j’ai créés il y a 2 ans et qui ont permis de retrouver plus de 30.000 chiens et chats. Chaque jour des centaines de chiens et chats retrouvent leur foyer grâce au dévouement de plus de 200 bénévoles qui agissent quotidiennement et d’un réseau de plus de 300.000 membres en France", explique le fondateur.

Et pour lutter contre les abandons d’animaux, l’entreprise a créé la fondation Gardicanin, qui finance les petites associations spécialisées dans ce domaine ayant un besoin urgent de financement. 

Plus de 60.000 familles d’accueil sont prêtes à accueillir chez eux des animaux de compagnie.


Commentaires

-