Inégalités: depuis 11h44 ce vendredi, les femmes travaillent gratuitement

Inégalités: depuis 11h44 ce vendredi, les femmes travaillent gratuitement

Publié le 03/11/2017 à 11:58 - Mise à jour à 12:03
© JOHANNES EISELE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La newsletter féministe Les Glorieuses appelle les femmes à se mobiliser ce vendredi alors qu'elles travaillent gratuitement depuis 11h44. Les inégalités salariales entre les femmes et les hommes persistent en France et la population féminine gagne 15,8% de moins que les hommes.

Depuis 11h44 (et 9 secondes) ce vendredi 3, les femmes travaillent "pour que dalle" en France. La lettre d'information féministe Les Glorieuses les appelle donc à se mobiliser ce jour à travers la signature d'une pétition, de rassemblements mais aussi d'un hashtag (mot dièse) #3novembre11h44 sur les réseaux sociaux.

A partir des chiffres d'Eurostat, organisme de statistiques de l'Union Européenne, le collectif a calculé le nombre de jours ouvrés que les femmes travaillaient pour gagner le même salaire que les hommes.

"L'organisme vient de publier les chiffres en se basant sur l'année 2015: les femmes gagnent 15,8% de moins que les hommes. Nous avons adapté se rapport au nombre de jours ouvrés en 2017 (253), ce qui nous a donné 39,658 jours ouvrés. Cette méthode nous a ainsi permis d'arriver à la date du 3 novembre 2017 à 11h44 et 9,7 secondes", est-il indiqué sur le site de la lettre d'information.

L'année dernière en France, alors que les chiffres d'Eurostat se basaient sur l'année 2010, les femmes travaillaient "bénévolement" à partir du 7 novembre, soit quatre jours plus tard qu'en 2017. Les inégalités salariales entre les sexes ont donc augmenté, de quoi alarmer ses militantes féministes.

Selon Les Glorieuses, tous les secteurs sont touchés et les chiffres avancés par Eurostat concernent l'industrie, la construction ainsi que les services. A noter que les administrations publiques n'entrent pas dans le calcul.

Pour Les Glorieuses, qui ont dévoilé une fausse campagne de publicité pour des films fictifs, ces inégalités s'expliquent par différents facteurs. "La sphère privée influe sur la sphère publique, une répartition genrée au niveau des études supérieures, des métiers et des postes à responsabilités une internalisation des stéréotypes, des inégalités devant les négociations salariales... alors que les femmes sont plus diplômées que les hommes".

Pour le mouvement, c'est à chacun de se mobiliser pour en finir avec ces inégalités: "l'individu, les entreprises et les politiques publiques". Il demande aux sociétés de la transparence sur leurs salaires ainsi que des aides pour la garde des enfants. C'est en effet lorsque les femmes sont mères pour la première fois que les inégalités se creusent le plus. Enfin, l'Etat devrait, selon Les Glorieuses, instaurer un congé parental égal quel que soit le sexe du parent.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les femmes gagnent 15,8% de moins que les hommes en France.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-