L'application Tinder nuirait à l'estime de soi

L'application Tinder nuirait à l'estime de soi

Publié le :

Mercredi 10 Août 2016 - 10:42

Mise à jour :

Mercredi 10 Août 2016 - 10:53
Selon une étude américaine révélée par le "Time" jeudi 4, Tinder aurait des répercussions psychologiques néfastes sur ses utilisateurs, particulièrement sur les hommes. Parmi elles, le manque de confiance en soi a été remarqué, ainsi que la tendance à se comparer aux autres et à se considérer comme un objet sexuel.
©Wikimedia Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les utilisateurs de l'application de rencontres Tinder manqueraient de confiance en eux. C'est ce que révèle une enquête de la Société américaine de psychologie, relayée par le Time jeudi 4. Les hommes et les femmes utilisant l'application auraient du mal à assumer leur physique et leur façon de s'habiller et auraient tendance à se considérer comme des objets sexuels.

Les chercheurs de l'université de North Texas aux Etats-Unis, qui ont mené l'enquête, ont posé une série de questions auprès de 1.300 personnes. L'ultime question était: "utilisez vous Tinder?"

Résultat de l'étude: les utilisateurs de l'application, hommes ou femmes, auraient plus de difficultés à se trouver attirants, à se sentir à l'aise avec leur style vestimentaire et surtout avec leur personnalité.

Mais l'étude dévoile aussi que les utilisateurs réguliers de l'application de séduction se considéreraient plus comme des objets sexuels, auraient tendance à se comparer aux autres et à être focalisés sur l'image qu'ils renvoient de peur d'être "jetés".

Bien que tous les genres soient concernés par ce problème de confiance en soi, les hommes seraient les plus à même de la ressentir et d'en payer les frais. La raison est numérique: on compte beaucoup plus d'hommes que de femmes sur ce réseau, ce qui les pousse à "valider" plus de profils que la gente féminine, qui elles sont plus sélectives. Le résultat est logique: ils ont plus tendance à être rejetés par les femmes, ce qui nuit à leur estime personnelle.

L'étude indique que "la honte et la douleur que connaissent les hommes suite à une expérience de rejet et d'ignorance sont des sujets récurrents dans les discussions sur les réseaux sociaux comme Reddit par exemple. Le système Tinder ne joue pas en faveur des hommes avec une confiance en soi élevée et peut en entraîner une baisse de la confiance chez eux à force d'utilisation répétée". 

 

La flamme de Tinder va-t-elle s'éteindre avec cette révélation?


Commentaires

-