Le bal du 14 juillet serait-il supprimé selon le BCG ?

Le bal du 14 juillet serait-il supprimé selon le BCG ?

Publié le 10/04/2020 à 14:23 - Mise à jour le 13/04/2020 à 07:45
France Soir
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Un rapport du Boston Consulting Group, un des éminents cabinets de conseil en stratégie a fait fureur sur internet ces derniers jours prévoyant la date du pic de l’épidémie et celle du déconfinement pour 25 pays. Le BCG conseille les plus grandes entreprises et les états.

Pour la France, ce rapport prédit le déconfinement pour la période allant de la deuxième semaine de juin à la quatrième semaine de juillet 2020 et un pic épidémique fin mai 2020.

En l’état actuel des choses, le confinement a été étendu jusqu’au 15 avril 2020, cependant comme l’a précisé Edouard Philippe, le confinement va durer.  Il est donc vraisemblable de penser que le confinement va durer plusieurs semaines.

Emmanuel Macron en fera surement un point important de son discours le lundi 12 avril 2020 à 20h.

A ce jour, seule la piste d’un déconfinement progressif par région est à l’étude et recommandée par l’Académie de médecine.  Le haut fonctionnaire Jean Castex, maire de Prades (Pyrénées Orientales) a été chargé de cette mission stratégique pour le compte du gouvernement.

Le rapport de 33 pages du Boston Consulting Group intitulé « Epidemic Projections » (Projections épidémiques Covid 19) date du 26 mars 2020 et utilise pour estimer la date de déconfinement un premier critère qui est la durée du confinement à Hubei en Chine. Cette région a par la suite levé les restrictions liées au confinement dans les derniers jours.  Les autres facteurs pris en considération sont l’efficacité des mesures individuelles des pays tenant compte du nombre de lits d’hôpitaux par rapport à la population ainsi que le nombre de morts.  Le rapport précise qu’il ne prend pas en considération la possibilité d’une seconde vague et se repose sur les données de la John Hopkins University.

Le rapport fait état d’un grand nombre de précautions tant sur la méthodologie employée que sur sa portée et il précise qu’il sera mis à jour en prenant en compte l’effet des politiques gouvernementales.  Enfin, le rapport précise qu’il ne s’agit pas d’un rapport médical et qu’il doit être considéré avec beaucoup de précautions avant d’en tirer des conclusions.

Le rapport fait état d’une citation de Niels Bohr :

« Prédire les choses est très difficile… surtout quand il faut prédire le futur »

Pour la France, le rapport prédit deux éléments importants sur la base des projections et des mesures que pourrait prendre le gouvernement :

Le pic épidémique des nouveaux cas est attendu en 3ème semaine de mai 2020 (entre le 18 et 24 mai)

La date du déconfinement est estimée entre la 2ème semaine de juin (semaine commençant le 8 juin) et la 4ème semaine de juillet 2020 (semaine du 20 juillet).

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


BCG étude déconfinement

Fil d'actualités Lifestyle