Mucoviscidose: le boom des greffes pulmonaires, nouvel espoir pour les malades

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mucoviscidose: le boom des greffes pulmonaires, nouvel espoir pour les malades

Publié le 14/05/2016 à 11:39 - Mise à jour à 11:41
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Contre la mucoviscidose, maladie pulmonaire incurable, le seul espoir des patients réside dans une greffe d'organe. Grâce à une nouvelle technique révolutionnaire le nombre de transplantations a explosé, permettant à des malades toujours plus nombreux de renaître.

Les malades atteints de mucoviscidose renaissent grâce à elles. Le nombre de greffes pulmonaires a explosé en France ces quinze dernières années, passant de 16 en 2000 à 345 en 2015, toutes pathologies confondues. Un boom permis notamment par une nouvelle technique révolutionnaire et qui bénéficie surtout aux malades de la mucoviscidose.

"C'est une renaissance. J'ai pu redécouvrir les petits gestes du quotidien comme porter son pack de lait jusqu'au deuxième étage et en avoir mal aux jambes", explique Frédéric, 41 ans, greffé en février dernier, cité par Le Figaro. Comme lui, les patients ayant reçu des poumons sains racontent tous un sentiment de renaissance. Des gestes tout simples qui leur étaient auparavant inconnus, comme de pouvoir parler sans s'essouffler, leur sont ainsi devenus accessibles. L'espérance de vie des malades a également fortement augmenté, passant de sept ans il y a un demi-siècle à plus de 50 ans aujourd'hui.

Une révolution permise par l'emploi d'une nouvelle technique de transplantation. Celle-ci, consistant à réhabiliter des organes auparavant jugés trop abîmés et mise au point en France en 2011, a permis de multiplier les poumons disponibles pour les greffes, réduisant ainsi les délais d'attente. Un grand pas pour lutter contre la mucoviscidose, maladie mortelle toujours incurable et contre laquelle la transplantation reste le seul espoir pour les patients en stade terminal.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Grâce à la greffe pulmonaire, les malades de la mucoviscidose peuvent par exemple redécouvrir les joies d'avoir une conversation sans s'essouffler.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-