Pic de pollution à Paris, Lyon et Marseille: comment se protéger

Pic de pollution à Paris, Lyon et Marseille: comment se protéger

Publié le :

Jeudi 27 Juin 2019 - 10:33

Mise à jour :

Jeudi 27 Juin 2019 - 10:35
©Frederic J.Brown/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Avec la canicule, la pollution à l'ozone est particulièrement importante en ville à tel point que certaines métropoles françaises ont mis en place la circulation différenciée pour les véhicules à moteurs. Pour les piétons, il est cependant primordial de se protéger.

Avec le pic de chaleur, le pic de pollution. Cette fin de semaine certaines villes de France présentent un taux élevé d'ozone dans l'air. Il est particulièrement important de s'en protéger le plus possible.

Si la circulation différenciée a été mise en place dans plusieurs métropoles, Paris, Lyon et Marseille notamment, la mesure ne va pas faire baisser le niveau des polluants dans l'atmosphère instantanément.

Le ministère de la Santé rappelle ainsi que chaque citoyen doit lui-même se protéger en respectant des recommandations simples.

A voir aussi: Le mercure grimpe encore: pollution à l'ozone et risques sanitaires

Tout d'abord, il est préférable d'éviter les zones de fort trafic routier pour être le moins exposé possible. Il recommandé de poursuivre ses activités quotidiennes mais attention tout de même: si vous avez l'habitude d'aller courir chaque jour à midi, il vaudra mieux reporter ce moment de détente tant à cause de la pollution et de la chaleur.

Les activités modérées comme la marche, le vélo ou même des jeux dans les parcs pour les plus jeunes ne sont pas à proscrire mais il est préférable de les limiter dans la durée.

A la maison, il est toujours de bon ton d'aérer les pièces au moins dix minutes par jour comme tout au long de l'année. La pollution atmosphérique et la chaleur étant plus importantes en journée, il est préférable d'ouvrir ses fenêtres tôt le matin ou dans la soirée.

Aussi, il faut mieux attendre quelques jours avant de faire un grand ménage ou du bricolage: les substances chimiques contenues dans certains produits peuvent empirer la qualité de l'air respiré.

Les femmes enceintes, les personnes âgées ou encore les enfants sont des populations particulièrement vulnérables dans ces cas de forte pollution (et de chaleur). Il est primordial de ne pas sous-estimer les gènes respiratoires qu'ils pourraient ressentir.

"Si vous ressentez une gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé", conseille ainsi le ministère.

Dans le même temps, il est aussi indiqué que "la pollution à laquelle nous sommes exposés chaque jour est plus dangereuse pour la santé qu’une exposition ponctuelle à l’occasion d’un pic de pollution. En France, la pollution entraîne 48 000 décès prématurés chaque année".

A lire aussi:

Canicule: la liste des écoles fermées jeudi et vendredi s'allonge

Avec la canicule, les métropoles françaises connaissent un pic de pollution, voici quelques conseils pour s'en protéger.


Commentaires

-