Pourquoi les roux ne bronzent-ils pas?

Pourquoi les roux ne bronzent-ils pas?

Publié le :

Mardi 11 Août 2015 - 15:42

Mise à jour :

Jeudi 06 Juillet 2017 - 19:11
C'est un phénomène d'autant plus frappant en cette période estivale: les personnes à cheveux roux ne bronzent pas, ou très peu, et supportent mal le soleil. Ceci s'explique en partie par le fait qu'elles possèdent beaucoup plus de phéomélanine que les autres. Or cette pigmentation biologique protège très mal des UV et favorise les risques de cancer de la peau.
©Eddy Van 3000
PARTAGER :
-A +A

C'est chaque année la même chose. Tous les étés, les vacanciers se scrutent entre eux de la tête aux pieds sur la plage, se demandant: "Mon voisin est-il plus musclé que moi? Plus bronzé?". Et force est de constater que même si vous avez passé des heures et des heures à vous enduire de crème afin d’éviter les coups de soleil, votre bronzage progresse déjà mieux que celui de votre voisin(e) aux cheveux roux. Et c'est là que survient la question: mais pourquoi les roux ne bronzent-ils jamais? Ou si peu?

Le bronzage est dû à la production de mélanine (pigment biologique) sous forme de granules (mélanosome) au niveau de la jonction dermo-épidermique par des cellules spécialisées, les mélanocytes. Ces dernières distribuent alors la mélanine aux cellules avoisinantes.

Cette répartition permet un bronzage uniforme chez les personnes à cheveux bruns, châtains et même blonds. Chez les roux, en revanche, la distribution se fait différemment: les mélanosomes se concentrent dans des espaces qui constituent le plus souvent les taches de rousseur (ou éphélides) tandis que la peau avoisinante reste blanche ou se contente de dorer légèrement.

Par ailleurs, le rôle principal de la mélanine est la protection pigmentaire contre les radiations du soleil. Ainsi, elle est absorbe les UV et les infrarouges et capte les radicaux libres qui sont éminemment toxiques et expliquent la majorité des effets nocifs du soleil.

Comme l’explique Le Figaro Santé, il existe deux types de mélanine: l’eumélanine (pigment de couleur brun-noir) et la phéomélanine (pigment de couleur rouge). Or, si la première, surtout produite par les personnes brunes, remplit bien sa fonction de protection, la seconde, bien plus présente chez les personnes rousses, est inefficace voire toxique puisque, sous l’effet des UV, elle se décompose en libérant plus de molécules appelées radicaux libres qu’elle n’en capture, ces dernières augmentant grandement les risques de cancérisation.

Ainsi, sur l’échelle des risques de cancer de la peau, les roux se situent juste derrière les personnes albinos qui, à cause d’un déficit d’origine génétique, ne peuvent pas synthétiser de mélanine. C’est pourquoi il leur est formellement déconseillé de s’exposer au soleil de façon prolongée.

 

Les personnes rousses ont plus de risques de développer des cancers de la peau que les autres.


Commentaires

-