Soldes SNCF: des billets à 40 euros et des cartes à 29 euros face à la grève

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 15 mai 2018 - 14:11
Image
Il s'agissait du premier déraillement mortel dans l'histoire du TGV depuis sa mise en service en 198
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
La SNCF propose des billets et cartes de réduction en soldes pour cet été.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
La SNCF propose à partir de ce mardi des billets en soldes pour les vacances d'été. Des cartes de réduction parfois à moitié prix seront également bientôt proposées. Une opération qui doit séduire à nouveau des usagers confrontés à une grève sans précédent, mais qui comporte certaines limites.

Face à la grève de la SNCF, les soldes avec des billets de trains à prix préférentiel. A partir de ce mardi 15 mai et jusqu'au 31 août, la compagnie ferroviaire va mettre en vente trois millions de billets à moins de 40 euros. Elle proposera prochainement des cartes de réduction à 29 euros.

Un geste commercial qui intervient après un mois et demi de grève perlée qui pourrait se poursuivre au moins jusqu'à fin juin. Le patron de la SNCF Guillaume Pépy avait ainsi annoncé que ce "coup de pouce pour aider les gens, qui en ont besoin, pour partir en vacances moins cher" pourrait représenter 15, 20 ou 25 euros de réduction sur des billets TGV ou Intercités.

Par ailleurs, les différentes cartes de réduction permanente seront proposées du 23 mai au 15 juin prochain au tarif unique de 29 euros, alors qu'il faut d'ordinaire compter 50 euros pour une carte jeune, 60 euros pour une carte sénior et 75 euros pour une carte week-end ou famille. Elles permettent d'obtenir entre 25% et 30% de réductions sur les billets.

Lire aussi: Pas de grève cet été car "les cheminots sont des gens responsables", dit Pepy

Toutefois cette opération n'a de réel intérêt économique que pour les nouveaux détenteurs de ces cartes ou les clients dont l'abonnement d'un an arrive à échéance dans les semaines à venir.

L'impact des soldes sur les billets est également à relativiser par les associations de passagers. L'offre est certes nettement plus importante que l'année dernière (plus d'un million de billets à moins de 45 euros). Cependant, ces trois millions de titres de transports pèsent peu, surtout pendant les vacances d'été, face aux quelque 100 millions écoulés chaque année.

Par ailleurs, ces billets ne seront ni échangeables ni remboursables à l'exception de ceux concernant les TGV low cost Ouigo. Ils pourront être échangés moyennant un surcoût de 10 euros.

Avec cette opération, la SNCF espère fidéliser ou récupérer des clients qui en plus de six semaines de grève se sont tournés vers d'autres services comme le covoiturage. Le calendrier de la grève perlée dévoilé par les syndicats ne coure que jusqu'au 28 juin, mais le risque d'une grève reconductible en juillet et août plane toujours.

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
SNCF: pas de privatisation, "la loi sera sans ambiguïté", promet Philippe
Édouard Philippe réaffirme mardi dans un entretien au Monde que la SNCF restera une entreprise publique, précisant que "la loi sera sans ambiguïté" sur ce sujet.Interr...
15 mai 2018 - 10:27
Image
Le patron de la SNCF Guillaume Pepy s'exprime devant les journalistes, le 7 mai 2018 à Paris
La grève devrait coûter plus de 300 millions d'euros à la SNCF, estime Pepy
Le patron de la SNCF Guillaume Pepy estime que la grève des cheminots "va coûter probablement plus de 300 millions d'euros" à l'entreprise publique et se montre scepti...
11 mai 2018 - 11:24
Politique
Image
Des employés de la SNCF à la gare de Lyon, le 19 avril 2018 à Paris
Jours de grève reconductible SNCF - les prévisions pour mai 2018 (calendrier)
Alors que le calendrier de la grève SNCF entre ce jeudi dans sa septième phase et a tendance à s'essouffler, le risque d'un durcissement avec le recours à une grève re...
03 mai 2018 - 12:59
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don