"Toubib or not Toubib": un village breton joue la séduction pour recruter un médecin (VIDEO)

Offre d'emploi

"Toubib or not Toubib": un village breton joue la séduction pour recruter un médecin (VIDEO)

Publié le :

Mardi 30 Août 2016 - 12:45

Mise à jour :

Mardi 30 Août 2016 - 13:02
La commune de Landudec, dans le Finistère, est à la recherche d'un médecin généraliste depuis quatre ans . Pour y parvenir, le village breton a posté une vidéo humoristique sur YouTube vantant avec humour les atouts et infrastructures de la commune. L'objectif: séduire les praticiens.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans certains villages, les médecins sont parfois aux abonnés absents. Face à cette réalité, la commune de Landudec, dans le Finistère a eu l'idée de réaliser une vidéo humoristique et de la poster sur YouTube. L'objectif: trouver désespérément un médecin généraliste en tentant de rendre attractif le village breton de 1.400 âmes. Baptisée Toubib or not Toubib, la séquence vante les atouts et les infrastructures de la commune: chemins de randonnée, camping, boîte de nuit, maison de retraite, école.

"Les médecins environnants commencent à être à saturation et refusent des malades de Landudec qui ont des pathologies lourdes", a expliqué le maire, Noël Cozic précisant qu'il recherche depuis quatre ans un médecin pour la commune. Et d'ajouter: "même si on ne peut pas encore évoquer un désert médical à proprement parler, la situation est alarmante. Dans 4 ou 5 ans les praticiens des environs auront l'âge de la retraite, la plupart d'entre eux ont la cinquantaine".

Postée sur YouTube fin juillet, la vidéo a déjà été visionnée plus de 90.000 fois. Elle s'inscrit dans le cadre d'une opération, baptisée "Generalist Dating" et organisée le 20 octobre prochain à Brest par l'Agence régionale de Santé de Bretagne. Ce concours propose aux élus de convaincre de futurs praticiens de s'installer dans leur commune à travers une vidéo de 60 secondes. Preuve du succès de la séquence: la commune a déjà reçu quatre candidatures: un praticien libyen, un Tunisien, une Belge et un Français.

Selon les Atlas régionaux de la démographie médicale publiés le 26 novembre dernier par le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM), la France métropolitaine compte aujourd’hui 192 déserts médicaux dans lesquels vivent près de 2,5 millions de personnes.

(Voir ci-dessous la vidéo de la commune de Landudec):

 

 

Cela fait quatre ans que le petit village de Landudec, dans le Finistère, est à la recherche d'un médecin généraliste.

Commentaires

-